En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.31 PTS
-0.34 %
5 376.00
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 310.01
-0.31 %
DAX PTS
12 695.16
+0.14 %
Dowjones PTS
24 657.80
-0.17 %
7 280.70
+0.73 %
Nikkei PTS
22 555.43
-

L'Arabie saoudite met fin à l'interdiction des cinémas

| AFP | 535 | Aucun vote sur cette news
Des femmes saoudiennes assistant à la projection d'un film lors d'un festival à Ryad le 20 octobre 2017. Si des projections avaient parfois lieu, les cinémas commerciaux étaient interdits en Arabie saoudite.
Des femmes saoudiennes assistant à la projection d'un film lors d'un festival à Ryad le 20 octobre 2017. Si des projections avaient parfois lieu, les cinémas commerciaux étaient interdits en Arabie saoudite. ( FAYEZ NURELDINE / AFP/Archives )

L'Arabie saoudite va autoriser l'ouverture de salles de cinéma à partir de début 2018, levant une interdiction en vigueur depuis plus de 35 ans contre ces lieux de divertissement, a annoncé lundi le ministère de la Culture.

Les autorités vont délivrer dès à présent les permis d'exploitation, selon la même source.

"C'est un moment clé dans le développement de l'économie culturelle dans le pays", a déclaré le ministre de la Culture Awad al-Awad dans le communiqué.

Dans le cadre d'un ambitieux plan de réformes économiques et sociales soutenu par le prince héritier Mohammed ben Salmane, le gouvernement tente de promouvoir des formes de divertissement --concerts, spectacles, cinémas-- dans le royaume malgré l'opposition des milieux ultraconservateurs.

En janvier, le mufti d'Arabie saoudite s'était insurgé contre la possible ouverture de salles de cinéma, affirmant qu'elles seraient sources de "dépravation" car elles favorisent la mixité.

Même si les salles étaient interdites, le cinéma saoudien commence à être reconnu internationalement. La comédie romantique "Barakah Meets Barakah" de Mahmoud Sabbagh a ainsi été projetée à la Berlinale tandis que "Wadjda" de Haifaa Al-Mansour a été en 2013 le premier film national à participer aux Oscars du meilleur film étranger.

Parmi les autres réformes sociétales, Ryad a annoncé en septembre la fin de l'interdiction de conduire pour les femmes à partir de juin 2018.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

Au cumul de 5 mois à fin mai, le chiffre d'affaires global a progressé de +1.8% à périmètre comparable...

Publié le 20/06/2018

931,5 kE de bénéfices en 2017...

Publié le 20/06/2018

Retour d'Assemblée générale Frey...

Publié le 20/06/2018

"Nous souhaitions nous rapprocher d'un industriel partageant nos valeurs"...

Publié le 20/06/2018

Communiqué de presse - 20 juin 2018       La société Autolib' conteste vigoureusement les allégations contenues dans le communiqué du Syndicat…