5 415.76 PTS
+1.24 %
5 409.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 317.75
+1.19 %
DAX PTS
13 257.68
+1.18 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'allocation versée aux parents de jeunes enfants revue à la baisse en 2018

| AFP | 153 | Aucun vote sur cette news
La mesure du gouvernement représentera une perte de 15 euros mensuels pour les naissances déclarées à partir du 1er avril 2018
La mesure du gouvernement représentera une perte de 15 euros mensuels pour les naissances déclarées à partir du 1er avril 2018 ( JEFF PACHOUD / AFP/Archives )

Le gouvernement va aligner l'allocation versée aux parents de jeunes enfants sur les montants et plafonds de ressources d'une autre prestation familiale, représentant une perte de 15 euros mensuels pour les naissances déclarées à partir du 1er avril 2018, a-t-on appris mercredi auprès de l'entourage de la ministre des Solidarités.

A partir de cette date, il s'agira de "faire converger pour les nouvelles naissances les barèmes de montants et de plafonds de ressources de l'allocation de base de la Prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) sur ceux du Complément familial", a déclaré à l'AFP l'entourage d'Agnès Buzyn, confirmant une information du Figaro.

Le montant de l'allocation de base est actuellement de 184 euros versés mensuellement sous conditions de ressources aux parents d'enfants de moins de trois ans. Celui du Complément familial, versé aux allocataires modestes ayant au moins trois enfants de plus de trois ans, est de 169 euros.

Cet "alignement" s'appliquera "pour les naissances à partir d'avril 2018, le montant ne changera pas pour les parents qui en bénéficient déjà", a-t-on précisé de même source.

En ce qui concerne les plafonds de ressources, ils passeront par exemple pour un enfant, de 30.000 euros à 26.000 euros pour un couple avec un seul revenu d'activité, et de 38.000 à 34.000 euros pour une personne seule ou un couple avec deux revenus d'activité.

De ce fait, "des familles vont sortir des critères" d'attribution, a ajouté cette source sans en préciser le nombre.

Selon Le Figaro, la baisse des plafonds entraînera une baisse de 10% des bénéficiaires de l'allocation de base de la Paje.

D'après le quotidien, cette mesure concernera également la prime à la naissance, avec une diminution de 5% des bénéficiaires.

En 2016, l'allocation de base de la Paje comptait un peu plus d'1,5 million de bénéficiaires à taux plein.

Cet alignement permettra l'économie de près de 70 millions d'euros en 2018 et 500 millions en trois ans, a ajouté l'entourage de la ministre.

Agnès Buzyn a annoncé mardi des mesures en faveur des parents isolés, avec notamment une hausse de 30%, à partir du 1er octobre 2018, du Complément libre choix du mode de garde, destiné à aider au financement de la garde d'enfants.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Dans des volumes soutenus, Biom'Up bondit de 9% à 11,9 euros en matinée à Paris...

Publié le 18/12/2017

Huitième de l'année...

Publié le 18/12/2017

Après la fiction live et le documentaire, l'animation ? Mediawan est entré en négociation exclusive avec les actionnaires de ON kids & family, en vue...

Publié le 18/12/2017

Atos a renoncé à Gemalto. Pour mieux se consacrer à sa filiale ?

CONTENUS SPONSORISÉS