En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 198.71 PTS
+0.05 %
5 200.00
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 126.13
+0.14 %
DAX PTS
11 445.35
+0.38 %
Dowjones PTS
25 954.44
+0.24 %
7 062.34
+0.00 %
1.134
-0.04 %

L'Allemagne restreint l'exploitation par Facebook des données de ses utilisateurs

| AFP | 511 | 5 par 7 internautes
Photo prise le 15 janvier 2019 montrant un utilisateur de smartphone tenant un téléphone affichant le logo de Facebook, à Nantes, dans l'ouest de la France
Photo prise le 15 janvier 2019 montrant un utilisateur de smartphone tenant un téléphone affichant le logo de Facebook, à Nantes, dans l'ouest de la France ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Le gendarme allemand de la concurrence a interdit jeudi à Facebook de rattacher d'office au profil de ses utilisateurs les données collectées principalement sur ses filiales Whatsapp et Instagram, pour limiter l'exploitation de ces informations personnelles par le géant américain.

"Facebook ne peut plus contraindre ses utilisateurs à accepter une collecte quasiment illimitée de leurs données" via des sites tiers, qui place le groupe en "position dominante", a résumé le patron de l'Office anticartel allemand, Andreas Mundt, lors d'une conférence de presse.

Whatsapp et Instagram, deux applications détenues par le groupe américain, pourront poursuivre leur propre collecte de données. Mais Facebook ne pourra les "combiner" avec les données de ses utilisateurs qu'avec leur "consentement explicite", explique le Bundeskartellamt dans sa décision.

"L'objectif est d'empêcher la fusion de toutes les informations que Facebook collecte à notre sujet", et plus largement de "contraindre les géants de la tech à adapter leur modèle économique au droit de la concurrence", a expliqué Andreas Mundt.

Concrètement, Facebook devra soumettre "dans les quatre mois" une modification de ses conditions d'utilisation au Bundeskartellamt, qui devra ensuite les "approuver", a précisé M. Mundt.

Le géant américain sort déjà d'une année 2018 marquée par un flot quasi ininterrompu de polémiques, accusé d'avoir servi de plateforme à la manipulation politique ou d'avoir mal protégé les données personnelles des utilisateurs.

Alors qu'il fêtait lundi ses 15 ans, le réseau social tente notamment de faire oublier le fiasco Cambridge Analytica, le récent scandale sur l'exploitation de données d'utilisateurs de Facebook à leur insu pour des fins politiques notamment pendant la campagne présidentielle de Donald Trump.

Ce scandale, ainsi que la mise en place du Règlement européen de protection des données (RGPD) personnelles en mai dernier, vaut à Facebook d'être particulièrement dans le viseur des régulateurs.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
7 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2019

CNP Assurances a enregistré en 2017 un résultat net part du groupe de 1,37 milliard d’euros en hausse de 6,4 % (+ 8,6 % à périmètre et change constants) principalement tiré par…

Publié le 21/02/2019

Axway a enregistré en 2018 un résultat net part du groupe de 11 millions d’euros contre 4,4 millions d’euros en 2017. Le résultat opérationnel d’activité a chuté de 21,2% à 31,9 millions…

Publié le 21/02/2019

En Europe, Barclays (+1,19% à 162,80 pence) enregistre l'une des plus fortes progressions de l'indice FTSE 100 grâce à des performances dans le courtage supérieures à celles de ses concurrents au…

Publié le 21/02/2019

Compte-tenu des moyens financiers de la société

Publié le 21/02/2019

Vallourec flambe de près de 22% à 2,11 euros, soutenu par des résultats annuels supérieurs aux attentes et des prévisions encourageantes. Les investisseurs sont rassurés par le bond du résultat…