En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.113
+0.09 %

L'Allemagne échappe de peu à la récession au 3e trimestre

| AFP | 251 | Aucun vote sur cette news
Le ministre allemand de l'Economie Peter Altmaier (à droite) parle au ministre de l'Intérieur Horst Seehofer avant le début de la réunion gouvernementale hebdomadaire, à Berlin le 13 novembre 2019
Le ministre allemand de l'Economie Peter Altmaier (à droite) parle au ministre de l'Intérieur Horst Seehofer avant le début de la réunion gouvernementale hebdomadaire, à Berlin le 13 novembre 2019 ( John MACDOUGALL / AFP )

L'Allemagne a échappé jeudi à l'entrée officielle en récession prévue par nombre d'économistes, son produit intérieur brut progressant de 0,1% au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent, selon l'Office fédéral des statistiques.

Destatis a cependant révisé à la baisse ses chiffres du deuxième trimestre: le PIB a reculé plus fortement qu'initialement annoncé sur cette période, cédant 0,2% au lieu de 0,1%, toujours en données corrigées des variations saisonnières.

Confirmant les tendances des derniers mois, la croissance allemande a "avant tout" été soutenue "par la consommation", avec une progression des dépenses des ménages mais aussi de celles de l'Etat, souligne Destatis.

Le bâtiment continue à bien se porter, mais les "investissements dans les équipements ont reculé par rapport au trimestre précédent", une tendance qui reflète la morosité du secteur manufacturier depuis plus d'un an.

Naguère moteur économique du pays, l'industrie souffre principalement des conflits commerciaux entre Washington et ses principaux partenaires, mais également de facteurs plus spécifiques comme l'impact des sécheresses successives sur les livraisons dans la chimie ou les difficultés de ses constructeurs automobiles.

A l'inverse, la demande intérieure demeure soutenue par la robustesse du marché du travail, avec un taux de chômage de 5,0% en octobre qui reste proche de son plus bas niveau depuis la Réunification du pays.

Destatis a par ailleurs révisé à la hausse la progression du PIB au premier trimestre, désormais de 0,5% par rapport au quatrième trimestre 2018 au lieu de 0,4%. Pour l'année 2019, le gouvernement allemand attend une croissance de 0,5%, avant une réaccélération à 1% l'an prochain.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

Deux des principaux actionnaires de PSA Groupe, la famille Peugeot et la banque publique BPI, auraient demandé des assurances sur la gouvernance du nouvel ensemble en cas de départ de Carlos…

Publié le 13/12/2019

Deux des principaux actionnaires de PSA Groupe, la famille Peugeot et la banque publique BPI, auraient demandé des assurances sur la gouvernance du nouvel ensemble en cas de départ de Carlos…

Publié le 13/12/2019

Au cours du 1er semestre de l'exercice 2019/2020, les discussions engagées avec les créanciers du Groupe afin de restructurer les dettes se sont poursuivies, avec différentes avancées positives...

Publié le 13/12/2019

L'action Digigram est sur un dernier cours de 0,61 euro...

Publié le 13/12/2019

Depuis le début de l'année, le trafic de Paris Aéroport est en progression de +2,8% avec un total de 99,9 millions de passagers...