5 501.88 PTS
-0.48 %
5 514.00
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 405.23
-0.43 %
DAX PTS
13 010.55
-0.74 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
-0.33 %
Nikkei PTS
22 851.75
-

L'Allemagne a affiché un excédent budgétaire record en 2017

| AFP | 304 | Aucun vote sur cette news
Sur un marché de Noël à Berlin, le 27 novembre 2017. Le demande intérieure a soutenu la croissance économique  allemande l'an dernier
Sur un marché de Noël à Berlin, le 27 novembre 2017. Le demande intérieure a soutenu la croissance économique allemande l'an dernier ( Tobias Schwarz / AFP/Archives )

L'Allemagne a vu sa croissance accélérer encore en 2017, à 2,2%, gonflant ses comptes publics et portant son excédent budgétaire vers un nouveau record, au moment où la première économie européenne est priée de toutes parts de dépenser plus.

La progression du produit intérieur brut (hors inflation) de 2,2% sur l'année écoulée est la plus forte depuis la sortie de la crise financière en 2011, au-delà des 2% attendus par le gouvernement allemand.

Poussée par la demande intérieure, l'économie allemande a rempli les caisses de l'Etat fédéral, des Etats régionaux, des communes et des administrations de Sécurité sociale au point d'offrir au pays un excédent budgétaire inédit depuis la Réunification en 1990.

L'excédent des comptes publics, pris en compte par la Commission européenne pour apprécier l'équilibre budgétaire des Etats-membres de la zone euro, a atteint 38,4 milliards d'euros l'an dernier, soit 1,2% du PIB.

Depuis le retour à l'équilibre des comptes publics, Graal du précédent gouvernement allemand décroché en 2014, ce chiffre n'a cessé de gonfler, passant de 19,4 milliards d'euros en 2015 à 25,7 milliards en 2016.

Offrant à l'Allemagne un précieux matelas budgétaire, dans un pays préoccupé par son vieillissement et le financement de ses futures retraites, cet excédent attise aussi les appels de ses partenaires européens à dépenser plus pour stimuler les économies voisines.

Mercredi encore, le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire est venu réclamer dans l'hebdomaire Die Zeit que l'Allemagne mène "une politique salariale plus offensive et investisse plus", en pleines négociations gouvernementales à Berlin.

Le puissant syndicat de la métallurgie IG Metall s'est par ailleurs lancé dans un bras de fer avec le patronat allemand, réclamant 6% de hausse de salaire et la possibilité pour les salariés de travailler 28 heures par semaine avec une compensation salariale partielle.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/06/2018

Le contrat de Délégation de service public prévoit dans cette situation le paiement des pertes supportées par le concessionnaire soit 150 ME à fin 2017...

Publié le 15/06/2018

De nouveaux administrateurs...

Publié le 15/06/2018

Retour d'assemblée générale ABC arbitrage...

Publié le 15/06/2018

Le géants des concessions et du BTP aurait d'ores et déjà contacté des investisseurs en vue de la privatisation d'ADP, selon des sources citées par l'agence 'Reuters'.

Publié le 15/06/2018

Le prix d'émission des actions nouvelles a été fixé à 108,58 euros...