En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 849.88 PTS
+1.16 %
4 852.50
+1.22 %
SBF 120 PTS
3 868.96
+1.23 %
DAX PTS
11 041.57
+1.13 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.00 %
1.140
+0.14 %

L'aéroport de Gatwick annonce sa réouverture pour un "nombre limité" de vols

| AFP | 260 | Aucun vote sur cette news
Des avions bloqués sur le tarmac à Gatwick, le 20 décembre 2018
Des avions bloqués sur le tarmac à Gatwick, le 20 décembre 2018 ( Glyn KIRK / AFP )

L'aéroport londonien de Gatwick, paralysé depuis mercredi soir en raison d'un survol de drones, a annoncé vendredi matin sa réouverture pour un "nombre limité" de vols.

"La piste de Gatwick est actuellement utilisable et un nombre limité d'avions sont prévus au décollage et à l’atterrissage", a indiqué l'aéroport sur Twitter, conseillant aux voyageurs de vérifier le statut de leur vol avec leur compagnie aérienne avant de se rendre à l'aéroport, des vols au départ et à l'arrivée de Gatwick étant toujours sujets à des retards ou à des annulations.

Quelque 110.000 passagers auraient dû emprunter un avion décollant de Gatwick ou y atterrissant jeudi, et 10.000 avaient déjà été affectés mercredi soir.

L'aéroport avait été fermé mercredi à 21h00 GMT après que deux drones eurent été vus en train de survoler le site. Il a rouvert brièvement dans la nuit avant de fermer à nouveau à 03h45 GMT jeudi matin et la piste n'a pas pu être rouverte dans la journée car les drones ne cessaient de réapparaître, jouant au chat et à la souris avec les policiers.

Jeudi soir, la police a indiqué que les drones avaient été aperçus plus de 50 fois dans les 24 heures suivant 21H00 GMT mercredi.

L'armée a été appelée à l'aide et le ministère de la Défense a indiqué avoir déployé du matériel spécialisé pour aider la police à traquer les drones.

Une chasse à l'homme mobilisant plus de 20 unités de police et des dizaines d'agents de police locaux est en cours pour trouver le ou les responsables.

Les coupables risquent jusqu'à cinq ans d'emprisonnement. La législation encadrant l'usage des drones a été renforcée cette année au Royaume-Uni, interdisant leur utilisation à moins d'un kilomètre d'un aéroport et à une altitude supérieure à 400 pieds (122 mètres).

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Après le report aux Etats-Unis...

Publié le 18/01/2019

Nissan et Mitsubishi ont déclaré vendredi que Carlos Ghosn, leur ancien président, avait indûment reçu une rémunération avoisinant les 8 millions d'euros via leur filiale commune aux Pays-Bas…

Publié le 18/01/2019

Ryanair recule en Bourse de 1,87% à 9,88 euros, après avoir lancé un nouveau « profit warning » pour son exercice 2018-2019 qui s’achèvera fin mars. La compagnie aérienne à bas coûts…

Publié le 18/01/2019

Le groupe Renault vient de faire part de ventes en hausse de 3,2 % à 3,88 millions de véhicules pour son exercice 2018. Cela permet au groupe au losange de dépasser de justesse son concurrent…

Publié le 18/01/2019

  Boulogne, le 18 janvier 2019   Communiqué de mise à disposition - Ventes de décembre 2018     Renault annonce la mise à…