5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Kering abandonne les poursuites contre Alibaba aux Etats-Unis

| AFP | 167 | Aucun vote sur cette news
Kering a déposé plainte contre Alibaba en mai 2015, accusant le géant chinois du commerce électronique, Alibaba, d'organiser la vente de produits contrefaits de ses marques de luxe
Kering a déposé plainte contre Alibaba en mai 2015, accusant le géant chinois du commerce électronique, Alibaba, d'organiser la vente de produits contrefaits de ses marques de luxe ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le groupe de luxe et d'habillement sportif Kering a annoncé jeudi l'abandon des poursuites qu'il avaient engagées contre Alibaba aux Etats-Unis, après avoir conclu un accord de coopération en matière de protection de la propriété intellectuelle avec le géant chinois du e-commerce.

Kering d'une part, et Alibaba Group et sa filiale Ant Financial Services, d'autre part, "sont parvenus à un accord de coopération novateur en matière de protection de la propriété intellectuelle et d'engagement d'actions conjointes en ligne et hors ligne contre les contrefacteurs, ceci afin de proposer au client la meilleure expérience possible dans un environnement fiable", indiquent Kering et Alibaba Group dans un communiqué conjoint.

"Dans le cadre de cet accord, Kering a consenti à abandonner les poursuites engagées devant les tribunaux dans le district de New York (Etats-Unis) à l'encontre d'Alibaba et d'Alipay", (filiale d'Ant Financial, propriété du groupe Alibaba), est-il ajouté.

Kering avait déposé cette plainte contre Alibaba en mai 2015, accusant le géant chinois du commerce électronique d'organiser la vente de produits contrefaits de ses marques de luxe.

L'accord conclu entre Kering et Alibaba permettra notamment de mettre en place un groupe de travail conjoint entre les deux sociétés "en vue de coopérer pleinement, d'échanger des informations utiles et de travailler étroitement avec les autorités afin de mener les actions appropriées contre les contrefacteurs portant atteinte aux droits des marques de Kering que les capacités technologiques avancées d'Alibaba auront permis d'identifier", indique le communiqué.

Kering affirme par ailleurs qu'il continuera de défendre "avec fermeté" ses droits de propriété intellectuelle contre les individus et les tiers impliqués dans la production, la distribution et la vente de produits illicites en Chine et dans le monde.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

La société française de reciblage publicitaire Criteo a plongé de 27% en trois séances sur le Nasdaq. La société est plombé par la nouvelle politique anti-cookies d'Apple.

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

CONTENUS SPONSORISÉS