5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

JO-2020: le Japon teste le télétravail pour éviter le chaos

| AFP | 187 | Aucun vote sur cette news
A Tokyo, pendant l'heure de pointe, le 12 juillet 2013
A Tokyo, pendant l'heure de pointe, le 12 juillet 2013 ( TORU YAMANAKA / AFP/Archives )

Le Japon a lancé lundi une campagne pour encourager les salariés à travailler à domicile, dans le but de réduire l'affluence dans les transports en prévision des jeux Olympiques de Tokyo.

Ce 24 juillet, trois ans jour pour jour avant la cérémonie d'ouverture des JO, les nombreux Japonais qui se déplacent quotidiennement vers Tokyo (environ 35 millions de personnes vivent dans la capitale et ses environs) étaient donc incités à ne pas prendre trains, métros ni voitures (pour les plutôt rares automobilistes).

Pas sûr cependant que cette initiative public-privé, qui se limite à un jour par an, suffise à résoudre le casse-tête logistique des jeux dans un pays de travailleurs inconditionnels.

Le test réalisé ce jour a été en tout cas peu concluant: selon les chiffres fournis par le gouvernement, seulement 60.000 employés de plus de 900 entreprises et administrations y ont participé et, aux heures de pointe, la foule paraissait aussi dense que d'ordinaire.

L'exercice, inspiré d'une expérience similaire au moment des JO de Londres, doit être répété en 2018 et 2019.

"Le télétravail peut être une solution" à la cohue matinale et nocturne qui sévit dans les transports de la capitale, a expliqué à l'AFP un responsable du gouvernement chargé de cette campagne.

"Ce n'est qu'un début, mais nous aimerions que cette première incite compagnies et salariés à réfléchir à un autre mode de travail", a-t-il souligné.

Réformer la façon de travailler, c'est le leitmotiv du Premier ministre Shinzo Abe, mais le gouvernement s'est pour l'heure limité à des mesures symboliques et peu suivies, comme le "Premium Friday" (quitter le bureau à 15H00 le dernier vendredi de chaque mois), ou controversées, à l'image du plafonnement des heures supplémentaires à 100 heures par mois.

Même si la durée légale de travail au Japon est de 40 heures par semaine, de nombreuses sociétés exposent leurs employés au risque de mort par excès de labeur (karoshi).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS