En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 848.03 PTS
-
5 844.0
-
SBF 120 PTS
4 605.13
-
DAX PTS
13 070.72
-
Dow Jones PTS
27 881.72
-0.1 %
8 354.29
+0. %
1.109
-0.02 %

Jerome Powell rappelle à Donald Trump l'indépendance de la Fed

| AFP | 501 | 4.67 par 3 internautes
Le président de la banque centrale américaine Jerome Powell, le 30 octobre lors d'une conférence de presse à Washington
Le président de la banque centrale américaine Jerome Powell, le 30 octobre lors d'une conférence de presse à Washington ( Eric BARADAT / AFP/Archives )

Le président de la Banque centrale américaine Jerome Powell a rappelé lundi au président Donald Trump que les décisions de politique monétaire se prenaient en dehors des considérations politiques, lors d'une réunion à la Maison Blanche, a indiqué la Fed.

Jerome Powell a déclaré que ses collègues du Comité monétaire et lui-même continueront d'établir la politique monétaire conformément aux prérogatives légales de la Fed, à savoir soutenir un emploi maximum et des prix stables, souligne l'institution dans un communiqué.

Ils prendront des décisions "en se fondant uniquement sur une analyse prudente, objective et non politique", ajoute le texte.

De son côté, le président républicain a fait état "d'une très bonne réunion et d'une réunion cordiale à la Maison Blanche avec Jay (Jerome) Powell" dans un tweet au ton inhabituellement amical.

"Nous avons discuté de tout y compris les taux d'intérêt, les taux négatifs, la faible inflation, le renforcement du dollar et ses effets sur le secteur manufacturier, le commerce avec la Chine, l'UE et autres, etc.", a ajouté Donald Trump qui a souvent violemment critiqué les décisions de la Fed et son patron, qu'il a pourtant lui-même nommé.

Il y a quelques mois, l'hôte de la Maison Blanche a même déclaré sur Twitter qu'il regrettait cette nomination et avait rendu responsable la Fed du ralentissement économique des Etats-Unis.

Dans un deuxième tweet lundi soir, Donald Trump a toutefois indiqué avoir regretté, au cours de la réunion, que "notre taux de la Fed est trop élevé par rapport aux taux d'intérêt d'autres pays concurrents". "Un dollar trop fort qui nuit aux industriels et à la croissance!", a-t-il ajouté.

Cette réunion lundi, qui avait pour but de discuter de l'économie, de la croissance, de l'emploi et de l'inflation, s'est déroulée à la demande du président et en présence du secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, a précisé la Fed. Elle souligne que M. Powell s'en est tenu aux déclarations qu'il a faites lors de ses audiences devant le Congrès la semaine dernière.

"Il n'a pas discuté de ses attentes en matière de politique monétaire, sauf pour souligner que la trajectoire de la politique dépendra entièrement des informations reçues qui influent sur les perspectives économiques", a insisté l'institution.

La précédente réunion entre M. Trump et M. Powell remontait à février.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2019

Theradiag renforce sa présence à l'international...

Publié le 10/12/2019

Deux mois après l'intervention, aucune complication n'est survenue et la patiente se porte bien. I.Ceram confirme sa volonté de se positionner en tant que leader mondial des implants en céramique…

Publié le 10/12/2019

Boeing a engrangé en novembre ses premières commandes de B-737 Max depuis que la flotte de cet l'appareil est clouée au sol, en mars dernier.

Publié le 10/12/2019

Le contrat est transféré à compter de 2020...

Publié le 10/12/2019

Les distributions afférentes à l'exercice 2019 sont donc de 0,43 euro par action...