En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 099.07 PTS
+0.28 %
5 095.50
+0.28 %
SBF 120 PTS
4 087.17
+0.26 %
DAX PTS
11 619.54
+0.57 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
+0.00 %
1.152
+0.05 %

Japon: manifestation contre le déménagement du marché aux poissons

| AFP | 301 | Aucun vote sur cette news
Avant une vente aux enchères de thons au marché de Tsukiji, le 5 janvier 2018
Avant une vente aux enchères de thons au marché de Tsukiji, le 5 janvier 2018 ( Kazuhiro NOGI / AFP/Archives )

Plusieurs centaines de personnes ont défilé samedi à la mi-journée à Tokyo contre le déménagement dans quelques jours du célèbre marché aux poissons de Tsukiji, jugeant le nouveau site inadapté et demandant à la justice de stopper l'opération.

"N'est-ce pas mieux à Tsukiji ?", "sauvons la culture de Tsukiji", "Tsukiji peut vivre 100 ans de plus", sous une pluie battante, pendant près de deux heures, des poissonniers des lieux, des clients, de simples amateurs de produits de la mer ont protesté en chantant et scandant ces slogans.

Parmi eux, l'avocat et ex-candidat au poste de gouverneur de Tokyo Kenji Utsunomiya : "J'ai toujours plaidé pour le maintien de Tsukiji. Nous avons déposé un recours en justice mais il faut aussi faire compagne en dehors des tribunaux. Pour les grossistes, le nouveau site, Toyosu, est inadapté, il va y avoir énormément de problèmes", a déclaré M. Utsunomiya à l'AFP.

Selon lui, le but du recours en justice est d'obtenir l'arrêt de Toyosu même si le déménagement, prévu le 11 octobre, a lieu.

"Nous ne comprenons pas pourquoi on raye de la carte un lieu comme Tsukiji qui a une réputation mondiale et que tous les touristes étrangers viennent voir, surtout à la veille des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020", a-t-il ajouté.

Les manifestants s'inquiètent des nouvelles conditions de travail à Toyosu et de la pollution de l'eau souterraine, un problème qui, selon eux, n'est pas totalement résolu. Le site de Toyosu était auparavant occupé par une usine à gaz.

Ils pointent aussi du doigt le risque sismique, Toyosu étant bâti sur un terrain artificiel gagné sur la mer.

"C'est étrange de déplacer le plus important marché aux poissons et primeurs du monde dans un endroit pollué, surtout quand la plupart des commerçants concernés y sont opposés", a insisté Asunaro Suetake, une des manifestantes qui ne travaille pas à Tsukiji mais se dit solidaire des commerçants.

Tsukiji, marché inauguré en 1935, désormais jugé sale et dangereux, doit fermer le 6 octobre pour rouvrir le 11 à Toyosu à quelques kilomètres, après des années de débats, de péripéties et reports.

La gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, qui a pris la décision finale du déménagement à Toyosu, insiste sur le bénéfice d'installations modernes et d'une gestion sanitaire plus rigoureuse que permettra Toyosu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

Ceconomy était proche de racheter Fnac Darty cet été pour 2,7 milliards d'euros. Ce projet d'acquisition a finalement été rangé dans les cartons en raison des difficultés financières du…

Publié le 22/10/2018

Paris, 22 Octobre 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, annonce que sa nouvelle génération de loch électromagnétique, LMN6, a été choisie par la Marine…

Publié le 22/10/2018

Sur le premier week-end...

Publié le 22/10/2018

Pékin a dévoilé une série de mesures pour rassurer les marchés

Publié le 22/10/2018

Safran et Zodiac Aerospace ont signé vendredi un traité de fusion relatif au projet de fusion-absorption de Zodiac Aerospace par Safran annoncé le 1 juin dernier. Ce projet sera soumis à…