En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Japon: le gouvernement valide un projet d'accueil de travailleurs étrangers

| AFP | 292 | Aucun vote sur cette news
La mise en oeuvre de ce projet pourrait intervenir dès avril 2019 (photo d'illustration, prise à Tokyo le 16 septembre 2018)
La mise en oeuvre de ce projet pourrait intervenir dès avril 2019 (photo d'illustration, prise à Tokyo le 16 septembre 2018) ( Martin BUREAU / AFP/Archives )

Le gouvernement japonais a validé vendredi un projet de loi autorisant l'accueil de davantage de travailleurs étrangers afin de combler en partie la pénurie de main-d'oeuvre, mais de nombreuses critiques sont émises sur cette politique jugée trop floue.

Le Premier ministre, Shinzo Abe, veut que le nouveau dispositif entre en vigueur l'année prochaine.

Ce programme inédit doit permettre de faire entrer des travailleurs moins qualifiés dans les secteurs comme la restauration, le bâtiment, le soin aux personnes, souffrant d'une pénurie de bras.

En accélérant les travaux au Parlement, la mise en oeuvre pourrait intervenir dès avril 2019.

Toutefois, au sein même du Parti libéral-démocrate (PLD, droite) au pouvoir et encore plus dans l'opposition, surgissent de nombreuses inquiétudes sur le manque de précision du texte (nombre de personnes étrangères souhaitées) et le déficit de préparation de la population japonaise et des dispositifs d'accompagnement.

Le gouvernement prévoit de créer un nouveau statut de visa, qui permettra en théorie à des immigrés ayant des qualifications inférieures à celles habituellement requises d'entrer sur le territoire japonais pour y travailler durant 5 ans. Deux sous-catégories existeront et les personnes remplissant les conditions les plus élevées (en termes de compétences professionnelles et d'aptitudes en langue japonaise) pourront faire venir leur famille et obtenir un visa permanent.

La politique d'immigration du Japon "ne change pas", a insisté M. Abe, soucieux de rassurer la population prompte à craindre l'arrivée massive d'étrangers, dans un pays plutôt fermé.

Le Japon n'acceptera que des travailleurs étrangers "ayant des compétences particulières et pouvant travailler immédiatement pour répondre à l'important manque de main d'oeuvre et uniquement dans des secteurs en ayant réellement besoin", a-t-il dit aux parlementaires vendredi.

Les milieux d'affaires (fédération Keidanren en tête), dont le Premier ministre Shinzo Abe est proche, plaident depuis longtemps pour ouvrir davantage la porte aux étrangers, mais l'exécutif jongle prudemment pour ne pas susciter l'ire des nationalistes qui représentent un important soutien populaire du Parti libéral-démocrate (PLD) au pouvoir.

Interrogé sur la façon dont son gouvernement prévoit d'intégrer des migrants, M. Abe a rejeté cette idée. "Ne vous méprenez pas, s'ils vous plaît", a-t-il répondu au Parlement. "Il n'est pas admissible de forcer des étrangers à accepter les valeurs de son pays", a-t-il affirmé. "Il est important de préparer un environnement permettant une coexistence dans le respect mutuel".

L'opposition, des syndicats et associations émettent la crainte d'une exploitation des nouveaux arrivants. Nombre des travailleurs étrangers peu qualifiés du Japon se trouvent dans le pays dans le cadre d'un programme dit de "formation technique" accusé à de nombreuses reprises de cas d'abus de personnes employées par des entreprises sans scrupules.

Selon les statistiques officielles, le Japon comptait en 2017 environ 1,28 million de travailleurs étrangers sur une population de 128 millions d'habitants. Plus d'un tiers (459.000 personnes) est constitué d'époux ou épouses de personnes de nationalité japonaise, de Sud-coréens présents de très longue date au Japon mais ayant gardé leur nationalité d'origine ou encore de descendants de nationalité étrangère de Japonais ayant émigré.

Le taux de chômage était en septembre de 2,3% de la population active, un de ses niveaux les plus bas en un quart de siècle, avec 164 offres d'emploi pour 100 demandes.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…