En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 071.29 PTS
-0.89 %
5 074.00
-0.83 %
SBF 120 PTS
4 066.79
-0.90 %
DAX PTS
11 551.06
-0.33 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.146
+0.06 %

ISF: Bayrou compte sur le Sénat pour améliorer le dispositif

| AFP | 341 | Aucun vote sur cette news
Le président du MoDem François Bayrou, le 29 septembre 2017 à Guidel en Bretagne
Le président du MoDem François Bayrou, le 29 septembre 2017 à Guidel en Bretagne ( DAMIEN MEYER / AFP/Archives )

Le président du MoDem François Bayrou, hostile au remplacement de l'ISF par un simple impôt sur la fortune immobilière (IFI), proposé par le gouvernement et voté par l'Assemblée nationale, a indiqué dimanche qu'il espérait que le Sénat pourrait rectifier cette mesure.

"Il y a le Sénat maintenant", a déclaré M. Bayrou lors du Grand Rendez-vous d'Europe 1, Les Echos et CNews. "Quand il y a des débats essentiels pour la société, des débats essentiels pour l'économie, des débats essentiels pour l'idée qu'on se fait de l'avenir du pays, alors le jeu parlementaire, le travail parlementaire doit jouer tout son rôle", a-t-il encore souligné.

Favorable à l'exemption de taxes des valeurs mobilières et placements susceptibles de favoriser l'investissement dans les entreprises, le MoDem de M. Bayrou a tenté, en vain jusqu'à présent, de maintenir l'ISF en se contentant d'en sortir seulement ce type de placements.

Une proposition "pas constitutionnelle", d'après le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, ce qu'a contesté le maire de Pau.

"Qu'est-ce qui expliquerait que ce qui est constitutionnel pour les oeuvres d'art ne soit pas constitutionnel dans l'entreprise?", s'est interrogé M. Bayrou, en référence à l'exemption des oeuvres d'art de l'ISF.

"Pourquoi frapper l'immobilier - c'est des maisons, c'est des emplois, c'est des entreprises - et pas les lingots d'or, les diamants, ce qui est dans les coffres, et pas les investissements dans des obligations? ce n'est pas juste", a encore argumenté M. Bayrou, regrettant qu'"on traite de la même manière l'argent qui agit et l'argent qui dort".

Disant exprimer la position "du pôle social de la majorité", il a assuré que "cette sensibilité-là, Emmanuel Macron y est sensible et en partage les attentes".

"Ce que je crois que pense le président de la République, c'est, dit-il, +j'ai arrêté une ligne, cette ligne c'est on va réintégrer l'investissement dans l'économie réelle, il ne sera pas frappé, cet investissement, par cette imposition - pour le reste que le parlement et le gouvernement parlent ensemble+", a conclu M. Bayrou, attribuant à "Bercy" et au gouvernement, plutôt qu'à l'Elysée, la paternité de la transformation de l'ISF en IFI.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

La direction d'Air France aurait proposé un accord salarial devant être signé d'ici 15 heures, ce vendredi. C’est ce qu’ont déclaré à Reuters les représentants des syndicats CFDT et…

Publié le 19/10/2018

Le groupement Alise, piloté par Vinci Energies, et Eiffage Énergie Systèmes, ont annoncé avoir remporté le contrat de réalisation de l'ensemble de l'architecture électrique de la ligne 15 Sud…

Publié le 19/10/2018

Mais pas encore les 35.000$ promis !

Publié le 19/10/2018

AccorHotels annonce la nomination d'Emlyn Brown au poste de Directeur du Bien-Être pour les marques Luxe et Haut de Gamme...

Publié le 19/10/2018

Bouygues dégringole de 9,77% à 32,84 euros au lendemain de la révision à la baisse des perspectives de ses activités de construction et du groupe pour 2018. Cet avertissement a été lancé deux…