5 267.29 PTS
+0.54 %
5 265.00
+0.66 %
SBF 120 PTS
4 208.23
+0.38 %
DAX PTS
12 600.03
+0.25 %
Dowjones PTS
22 375.50
-0.17 %
5 947.65
-0.43 %
Nikkei PTS
20 347.48
+0.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Investissements stratégiques : le PDG de Total partage l'avis de Macron

| AFP | 106 | Aucun vote sur cette news
Le PDG de Total Patrick Pouyanné, lors de l'Université d'été du Medef à Jouy-en-Josas le 30 août 2017
Le PDG de Total Patrick Pouyanné, lors de l'Université d'été du Medef à Jouy-en-Josas le 30 août 2017 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le PDG de Total Patrick Pouyanné s'est montré d'accord vendredi à Athènes sur la nécessité, défendue par Emmanuel Macron, de mieux surveiller les investissements étrangers, notamment chinois, dans les secteurs stratégiques européens, sans être pour autant être dans "un syndrome anti".

Le président français, soutenu par l'Allemagne, essaie de renforcer les règles au niveau de l'UE pour contrôler les acquisitions étrangères dans ses pays, afin de protéger les secteurs stratégiques.

"C'est un sujet pour nous tous. Le Chinois sont en mode offensif sur l'Europe comme ils l'ont été sur l'Afrique. Ils ont trouvé un point faible qui est la Grèce (...) la zone des Balkans (...) ces pays qui sont moins connectés (...) aux grands pays européens", a déclaré M. Pouyanné à des journalistes, en marge d'une table ronde sur l'investissement en Grèce tenue à l'occasion de la visite d'Etat de M. Macron à Athènes.

Pour le dirigeant, "il faut que (les entreprises européennes) s'allient avec eux pour maîtriser le capital", il ne s'agit pas "de refuser le capital chinois" ou "d'être dans un syndrome anti".

Sans citer ce cas explicitement, M. Macron a regretté vendredi que l'UE ait laissé le géant chinois Cosco racheter l'an dernier le port du Pirée. "On a poussé la Grèce à être obligée de choisir des investisseurs non-Européens parce que les Européens n'étaient plus là", a-t-il lancé.

Sur la réciprocité commerciale prônée par M. Macro, M. Pouyanné a considéré "qu'il n'a pas tort. Il n'y a qu'à Bruxelles que les gens pensent que c'est (la Chine) une économie de marché. C'est une économie d'Etat, on le voit dans une industrie comme le solaire, où ils inondent (le marché), où ils font du dumping".

"Je ne peux être que d'accord avec lui", a enfin déclaré M. Pouyanné, interrogé sur la volonté d'un "screening" (filtrage des investissements étrangers) pratiqué au niveau européen et non national, voulu par M. Macron.

"On n'arrivera pas à se battre chacun" dans son coin et "le risque c'est qu'ils (les investisseurs étrangers) divisent le système. On n'arrête pas de dire qu'on a un single market (marché unique), mais on ne l'a pas vraiment", a conclu le président de Total.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2017

Par action la perte est de -0,38 euro (-1,77 euro au 30 juin 2016)...

Publié le 21/09/2017

Les dégâts matériels mineurs relevés seront tous couverts par les polices d'assurance du Groupe...

Publié le 21/09/2017

"Nous avions tous une profonde admiration pour Liliane Bettencourt qui a toujours veillé sur L'Oréal", dit Jean-Paul Agon...

Publié le 21/09/2017

"Une évolution remarquable, qui couronne ses efforts sur la clarté et la qualité de sa communication financière"...

Publié le 21/09/2017

La technologie Roctool est retenue pour démontrer l'efficacité des toutes dernières techniques de moulage des matériaux composites...

CONTENUS SPONSORISÉS