5 399.09 PTS
+0.00 %
5 408.00
+0.16 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
-
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Insuffisances de contrôle: BNP Paribas conclut une transaction avec l'AMF

| AFP | 125 | Aucun vote sur cette news
L'accord prévoit le versement d'une transaction financière de 390.000 euros et la mise en place d'une série de mesures visant à améliorer le contrôle des informations
L'accord prévoit le versement d'une transaction financière de 390.000 euros et la mise en place d'une série de mesures visant à améliorer le contrôle des informations ( Philippe HUGUEN / AFP/Archives )

L'autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé mardi, dans un communiqué, avoir conclu une transaction avec BNP Paribas, mise en cause pour la faiblesse de ses obligations de contrôle de la transmission d'informations privilégiées.

"L'accord de composition administrative" conclu avec BNP Paribas est une procédure de transaction existant depuis la loi de régulation bancaire et financière de 2010 et qui permet aux mis en causes de s'acquitter d'une transaction financière et de s'engager sur des mesures à prendre en échange d'une absence de reconnaissance de responsabilité.

L'accord entre l'AMF et la banque prévoit le versement d'une transaction financière de 390.000 euros et la mise en place d'une série de mesures visant à améliorer le contrôle des informations.

La banque a confirmé auprès de l'AFP "avoir conclu un accord qui fait suite à un contrôle conduit par l'AMF" et précisé que "depuis lors, BNP-Paribas a continué à améliorer les procédures de contrôle, ce qui s'inscrit dans une démarche continue d'amélioration".

Le gendarme des marchés reprochait à la banque française de ne pas avoir mis en place des procédures de contrôle de non transmission d'informations privilégiées suffisamment strictes.

Dans le détail, l'AMF souligne la défaillance du dispositif des barrières de contrôle à l'information, du dispositif encadrant la sollicitation des investisseurs et le nombre insuffisant de rapports de conformité spécifiques de sa filière londonienne, entre juin 2015 et novembre 2016.

BNP-Paribas a assuré de son côté avoir revu l'ensemble de ses procédures avant même la finalisation de son accord avec l'AMF.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

La société va faire son entrée dans l'indice...

Publié le 11/12/2017

Une fois mariés, les deux groupes devraient aller chercher un nouveau CEO à l'extérieur...

Publié le 11/12/2017

Un nouveau système de propulsion pour le nautisme...

Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

CONTENUS SPONSORISÉS