En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 390.95 PTS
-
5 389.0
-
SBF 120 PTS
4 253.09
-
DAX PTS
12 085.82
-
Dowjones PTS
26 112.53
+0.09 %
7 526.52
+0.63 %
1.123
+0.10 %

Initiative inédite, le G20 se penche sur le vieillissement démographique

| AFP | 401 | 1 par 1 internautes
Photo de familles des participants au G20, le 8 juin 2019 à Kukuoka, au Japon
Photo de familles des participants au G20, le 8 juin 2019 à Kukuoka, au Japon ( FRANCK ROBICHON / POOL/AFP )

Des dépenses de santé qui explosent, une main-d'oeuvre qui se réduit comme peau de chagrin: pour la première fois, les grands argentiers du G20 ont planché dimanche sur le vieillissement de la population, défi majeur pour les économies développées et en devenir pour les autres.

Le Japon, qui préside la réunion de Fukuoka (sud-ouest), n'a pas choisi par hasard ce thème. Il deviendra bientôt le premier pays dit "ultra-âgé" de la planète, ce qui signifie que 28% d'habitants auront 65 ans et plus. Ils seront près de 40% en 2050.

Confronté à ce problème qui freine sa croissance, la troisième économie mondiale avait à coeur de partager son expérience.

Son conseil, adressé en particulier aux marchés moins avancés: agissez avant qu'il ne soit trop tard.

"Ce que nous disons, c'est la chose suivante: +Si le vieillissement démographique commence à produire un impact avant que vous deveniez riches, vous ne pourrez plus prendre des mesures efficaces+", a prévenu le ministre nippon des Finances, Taro Aso.

Le ministre japonais des Finances Taro Aso (d) et le gouverneur de la Banque du Japon Haruhiko Kuroda, lors du G2, le 8 juin 2019 à Fukuoka, au Japon l
Le ministre japonais des Finances Taro Aso (d) et le gouverneur de la Banque du Japon Haruhiko Kuroda, lors du G2, le 8 juin 2019 à Fukuoka, au Japon l ( KIM KYUNG-HOON / POOL/AFP )

Si la tendance touche "l'humanité entière, le G20 vieillit particulièrement vite", souligne le secrétaire général Angel Gurria, interviewé par l'AFP en marge de la réunion.

"C'est une tendance qui va se poursuivre, j'en ai bien peur. Ce n'est pas quelque chose qu'on peut soudainement arrêter".

Les pays émergents aussi

Au sein du G20, se côtoient des pays au profil très différent, du grisonnant Japon aux plus jeunes membres que sont l'Arabie saoudite, l'Inde ou l'Afrique du Sud.

Allongement de la durée de vie et recul du taux de natalité contribuent à une expansion rapide des seniors dans les pays riches, comme l'Allemagne, la France, l'Espagne, l'Italie ou la Corée du Sud, selon l'OCDE qui a mené une série d'études sur le sujet.

Ce mal s'étend désormais aux pouvoirs émergents comme le Brésil et la Chine, note l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE).

D'ici à 2050, le nombre d'habitants âgés d'au moins 60 ans dans le monde devrait plus que doubler et dépasser les 2 milliards.

La directrice du FMI Christine Lagarde et le gouverneur de la Banque centrale chinoise Yi Gang, le 8 juin 2019 à Fukuoka, au Japon
La directrice du FMI Christine Lagarde et le gouverneur de la Banque centrale chinoise Yi Gang, le 8 juin 2019 à Fukuoka, au Japon ( Eugene Hoshiko / POOL/AFP )

"Le vieillissement exerce une pression sur les finances publiques en se traduisant par une augmentation des dépenses de retraite et de santé", explique le Fonds monétaire international (FMI) dans une note publiée dimanche, à l'occasion de ce G20 Finances à Fukuoka.

Le Japon en sait quelque chose, lui qui affiche une énorme dette équivalente à près de 230% de son Produit intérieur brut (PIB). Une situation qui incite les retraités à empiler les économies par peur que leur pension soit abaissée, tandis que les plus jeunes rechignent à dépenser par peur de l'avenir.

Par ailleurs, "la richesse de ces pays finira forcément par être affectée, alors que moins en moins de personnes sont en mesure de travailler", relève le FMI.

"Mal payés"

Dans le cas de l'archipel nippon, de nombreux secteurs (soins, agriculture, bâtiment...) peinent à recruter, au point qu'on comptait en avril 163 offres d'emploi pour 100 demandes dans le pays, pour un taux de chômage très bas (2,4%).

Outre la nécessaire réforme des systèmes de retraite et de santé, les organisations internationales appellent à solliciter davantage les femmes et les travailleurs âgés pour contrer le déclin de la main-d'oeuvre.

"Le Japon a déjà un des taux de participation les plus élevés pour les seniors au sein de l'OCDE", notait l'organisation dans un récent rapport. Cependant, une fois passé l'âge de la retraite, ils sont souvent "réembauchés dans des postes de piètre qualité et mal payés".

"Ils méritent mieux", juge l'OCDE, appelant à tirer parti de "leurs compétences et expériences".

La technologie peut aussi venir à la rescousse de ces seniors, que ce soit dans l'accès aux soins ou la gestion de leurs finances, avancent les experts.

Les discussions menées dimanche par le G20 Finances visaient à préparer le terrain pour les dirigeants qui se réuniront à Osaka fin juin.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/06/2019

Confiance des investisseurs dans la solidité du modèle...

Publié le 17/06/2019

Cette collaboration a pour objectif de valider des technologies destinées à diminuer les émissions polluantes...

Publié le 17/06/2019

Le Tribunal de commerce de Paris a désigné Maître Hélène Bourbouloux et Maître Frédéric Abitbol en qualité d'administrateurs judiciaires...

Publié le 17/06/2019

Les actions Finatis acquises postérieurement à la date de détachement du dividende, le 8 juillet, ne donneront pas droit au dividende au titre de l'exercice 2018...

Publié le 17/06/2019

Grégoire Echalier a commenté les résultats lors d'une réunion à la SFAF à Paris...