Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 570.19 PTS
-0.79 %
6 560.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
5 151.31
-0.7 %
DAX PTS
15 490.17
-1.03 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
-1.18 %
1.172
0. %

Inflation : la BCE prête à agir si les prix dérapent (Schnabel)

| Boursier | 384 | Aucun vote sur cette news

Pour Isabel Schnabel, membre du directoire de la BCE, l'institution n'est pas pressée de resserrer sa politique monétaire, mais cela pourrait changer si l'inflation atteint son objectif plus rapidement que prévu.

Inflation : la BCE prête à agir si les prix dérapent (Schnabel)
Credits Reuters

Si la BCE estime que l'inflation constatée depuis la crise du coronavirus sera un phénomène temporaire, elle se tient prête à agir si la hausse des prix dépasse durablement son objectif, a déclaré lundi Isabel Schnabel, membre du directoire de l'institution.

L'inflation dans la zone euro va "selon toute probabilité" ralentir dès 2022, mais la Banque centrale européenne est prête à réagir de façon "rapide et résolue" si ce n'est pas le cas, a ainsi déclaré la responsable monétaire européenne, qui s'exprimait devant des chefs d'entreprises allemands. Une rhétorique qui rappelle celle de la Fed américaine et de son président Jerome Powell, estimant que la flambée actuelle des prix devrait se calmer en 2022, mais que la Fed se tient prête à agir si la hausse est plus forte et plus durable que prévu...

"Apaiser les inquiétudes"

Isabel Schnabel s'est efforcée d'apaiser les craintes d'une période d'inflation durablement élevée comparable à celle des années 1970, durant laquelle la hausse des prix avait approché 8% en Allemagne.

"Aujourd'hui, dans le contexte de la hausse des taux d'inflation, particulièrement en Allemagne, il m'importe d'apaiser les inquiétudes sur la possibilité que l'inflation reste durablement trop élevée ou même dérape de manière incontrôlable", a-t-elle dit. "Selon toute probabilité, l'inflation va nettement diminuer dès l'année prochaine."

Comme aux Etats-Unis, l'inflation dans la zone euro s'est accélérée plus qu'attendu ces derniers mois, mais la BCE continue de considérer cette évolution comme un phénomène temporaire lié à la hausse des prix du pétrole et d'autres matières premières ainsi qu'à des pénuries de certains composants industriels, comme les semi-conducteurs.

Les prix à la consommation dans la zone euro ont augmenté de 3% sur un an en août, selon la première estimation d'Eurostat, alors que la BCE vise à moyen terme un taux de 2%. Mais la banque centrale s'attend à ce que l'inflation revienne à 1,7% en 2022 et 1,5% en 2023.

Echapper aux taux d'intérêt négatifs

Pour l'économiste allemande, la BCE n'est pas pressée de resserrer sa politique monétaire, mais cela pourrait changer si l'inflation atteint son objectif plus rapidement que prévu. "Nous ne commencerons le processus de normalisation que lorsque nous serons confiants dans la réalisation fiable de notre objectif d'inflation", a-t-elle dit.

"Mais si l'inflation devait durablement atteindre notre objectif de 2% plus tôt qu'attendu, nous agirions de manière à la fois rapide et résolue."

Elle a évoqué trois raisons pour lesquelles ce scénario pourrait se produire: des perturbations prolongées des chaînes d'approvisionnement, des évolutions structurelles comme la transition climatique et un optimisme accru des consommateurs.

"Si nous parvenons à briser le cercle vicieux de la faiblesse de la marge d'augmentation des prix, de la lenteur de la croissance et du recul des anticipations d'inflation, alors nous serons en mesure d'échapper aux taux d'intérêt négatifs", a poursuivi Isabel Schnabel.

"Il y a de plus en plus de signes qui suggèrent que la combinaison des politiques budgétaire et monétaire peut le permettre."

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de 10...

Publié le 17/09/2021

ST Dupont a levé le voile sur ses résultats du premier trimestre 2021-2022 (clos fin juin). Le groupe a publié une perte nette de 1 million d’euros (contre -3,2 millions un an plus tôt) et une…

Publié le 17/09/2021

Sur les 6 premiers mois de 2021, ABO-GROUP a connu une forte croissance de plus de 30% par rapport aux 6 premiers mois de 2020...

Publié le 17/09/2021

u 1ersemestre 2021, Artea enregistre un chiffre d'affaires de 58 ME en progression de +414% par rapport au 1ersemestre 2020...

Publié le 17/09/2021

La société Altur Investissement a annoncé la fin de la période de réouverture de l’offre publique d’achat déposée par la société Altur Holding visant les actions d’Altur Investissement…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne