En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 816.12 PTS
-1.9 %
4 818.00
-1.79 %
SBF 120 PTS
3 818.42
-1.96 %
DAX PTS
12 177.18
-3.71 %
Dow Jones PTS
27 685.38
-2.29 %
11 504.52
-1.61 %
1.181
-0.43 %

Indices PMI IHS Markit revus en hausse dans la zone euro en septembre

| Boursier | 306 | Aucun vote sur cette news

La croissance de la zone euro s'est approchée de la stagnation en septembre, comme en témoigne l'indice PMI composite IHS Markit de l'activité globale...

Indices PMI IHS Markit revus en hausse dans la zone euro en septembre
Credits Reuters

La croissance de la zone euro s'est approchée de la stagnation en septembre, comme en témoigne l'indice PMI composite IHS Markit de l'activité globale qui s'est replié de 51,9 en août à 50,4. S'il s'est redressé par rapport à sa dernière estimation flah (50,1), l'indice affiche toutefois un creux de trois mois et ne signale qu'une très faible expansion du secteur privé de la zone euro. L'indice PMI IHS Markit de l'activité de services signale par ailleurs un retour de la contraction dans le secteur des services dans la région. Après correction des variations saisonnières, l'indice s'est en effet replié de 50,5 en août à 48 (estimation flash à 47,6), affichant ainsi son plus faible niveau depuis mai.

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente : "la zone euro a enregistré une croissance presque nulle en septembre, cette tendance faisant craindre une nouvelle contraction au quatrième trimestre. L'Espagne a été particulièrement touchée par la résurgence des cas de Covid-19, l'augmentation du nombre d'infections ayant provoqué de nouvelles perturbations dans la vie quotidienne des habitants. En dehors de la période comprise entre les mois de mars et mai 2020, soit au faîte de la première vague de l'épidémie, le secteur des services espagnol a enregistré, en septembre, sa plus forte contraction depuis novembre 2012. La dégradation de la conjoncture du secteur des services enregistrée en septembre ne s'est toutefois pas limitée à l'Espagne. L'activité des prestataires de services est repartie à la baisse en France et en Irlande tandis qu'elle a enregistré une quasistagnation en Allemagne. Afin d'endiguer la propagation du virus, les gouvernements espagnol et italien ont maintenu des mesures de restriction très strictes, les règles de distanciation sociale s'étant également durcies en France et en Allemagne. L'évolution du secteur des services de la zone euro dépendra principalement de la capacité des pays à contenir la recrudescence du nombre de cas de Covid-19".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/10/2020

Au 30 juin 2020, les fonds propres prudentiels atteignent 1,917 MdE

Publié le 26/10/2020

Cette offre est formulée au prix de 98 euros par action...

Publié le 26/10/2020

Delta Drone confirme son éligibilité au dispositif PEA-PME...

Publié le 26/10/2020

Coface SA a l'intention d'annuler toutes les actions rachetées...

Publié le 26/10/2020

Le résultat net consolidé du Groupe Crédit Agricole Nord de France s'élève à 59 ME, en baisse de -50,3% sur un an, en raison de la baisse du résultat social de la Caisse régionale, des…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne