En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 806.20 PTS
+0.00 %
4 841.0
+0.90 %
SBF 120 PTS
3 820.27
-
DAX PTS
10 780.51
-
Dowjones PTS
24 370.24
-0.22 %
6 704.24
+0.00 %
1.133
+0.09 %

Incendies en Californie: un coût de plus de 10 milliards d'euros pour les assureurs

| AFP | 206 | Aucun vote sur cette news
Donald Trump constate l'ampleur des dégâts à Paradise, le 17 novembre 2018, aux côtés de la maire de la petite ville californienne, Jody Jones
Donald Trump constate l'ampleur des dégâts à Paradise, le 17 novembre 2018, aux côtés de la maire de la petite ville californienne, Jody Jones ( SAUL LOEB / AFP/Archives )

Les dommages liés aux récents feux de forêt en Californie vont coûter plus de dix milliards de dollars aux assureurs, selon l'allemand Munich Re, qui va en essuyer une partie mais conserve pour l'heure sa prévision de résultats.

Des cabinets d'experts indépendants évaluent le coût des dégâts à une fourchette de 10 à 15 milliards de dollars (de 8,85 à 13,3 milliards d'euros), a déclaré mardi Joachim Wenning, patron du géant de la réassurance, lors d'une rencontre avec la presse à Munich.

Dès le 19 novembre, le cabinet américain RMS avait chiffré l'impact des deux incendies les plus meurtriers de l'histoire de la Californie à 9 à 13 milliards de dollars, a précisé mercredi l'assureur munichois à l'AFP.

Munich Re, dont le cœur de métier est d'épauler les assureurs contre les risques qu'ils encourent, s'attend à rembourser quelques centaines de millions d'euros pour cette catastrophe, sans dépasser le demi-milliard d'euros, selon une première estimation de son patron.

M. Wenning a toutefois confirmé l'objectif du groupe de réaliser un bénéfice net de 2,1 à 2,5 milliards d'euros cette année. Il y a trois semaines, le directeur financier, Jörg Schneider, se disait optimiste sur les chances d'atteindre la limite supérieure de la fourchette.

Mais Munich Re est désormais "un cran plus conservateur", a reconnu M. Wenning.

En Bourse, le titre creusait ses pertes à 14H15 GMT, cédant 1,71% à 192,65 euros, dans un marché en hausse de 0,19% (Dax).

Munich Re va par ailleurs se retirer de l'Iran, à la suite des sanctions infligées par les Etats-Unis envers la République islamique, a annoncé M.Wenning.

"Nous avons plus à perdre aux Etats-Unis qu'en Iran", a-t-il déclaré.

L'Iran représentait dernièrement pour le groupe à peine 30 millions d'euros de primes encaissées sur un total de 49,1 milliards d'euros en 2017, et ce alors que le groupe avait présenté le pays en 2015 comme un marché offrant de "très grandes opportunités" dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Date : 12/12/2018Sous-jacent : Cac 40 (ISIN : FR0003500008).Warrant : Warrant Put 79IAB (ISIN : NL0012949374).Échéance : 15/03/2019Prix d'exercice : 4750,0000Point pivot : 4876,00Notre préférence…

Publié le 12/12/2018

L'EUR/USD reste orienté à la baisse

Publié le 12/12/2018

Alstom et Siemens ont convenu de soumettre le 12 décembre une proposition portant sur un ensemble de remèdes à la Commission européenne en réponse à la communication des griefs reçue le 29…