5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Impôts: le taux des intérêts de retard bientôt divisé par deux

| AFP | 198 | Aucun vote sur cette news
Contribuable remplissant sa déclaration d'impôt sur le revenu le 31 mars 2013 à Paris
Contribuable remplissant sa déclaration d'impôt sur le revenu le 31 mars 2013 à Paris ( MIGUEL MEDINA / AFP/Archives )

Le taux des intérêts "de retard" dus par l'État mais aussi par les contribuables en cas de défaite lors d'un contentieux fiscal devraient être bientôt divisés par deux, a indiqué mercredi le ministère des finances à l'AFP, confirmant une information des Echos.

Les "intérêts moratoires", versés par l'Etat aux contribuables ou aux entreprises en cas d'erreur de la part de l'administration, devraient ainsi passer de 4,8% à 2,4% par an, a déclaré le ministère de la rue de Bercy, en précisant que ce nouveau taux entrerait en vigueur le 15 novembre.

La même réduction, de 4,8% à 2,4%, s'appliquerait par ailleurs aux contribuables et aux entreprises en cas d'erreur de leur part, selon le ministère, qui se dit attaché au "principe d'une symétrie entre les intérêts appliqués aux contribuables redressés et à l'Etat sur les contentieux perdus".

"Nous prenons ainsi acte du fait que les intérêts sont aujourd'hui trop élevés par rapport aux taux du marché", qui ont fortement baissé ces dernières années, a justifié Bercy.

Cette mesure sera soumise au vote des députés dans le cadre d'un projet de loi de finances rectificatives (PLFR), ou "collectif budgétaire", qui sera présenté au Conseil des ministres mercredi prochain, c'est-à-dire le 15 novembre, a précisé le ministère.

L'article concerné "est actuellement examiné par le Conseil d'Etat", qui devra valider la réduction souhaitée par le gouvernement avant que celle-ci ne soit proposée aux parlementaires, a-t-il ajouté.

Le PLFR, destiné à rectifier le niveau des dépenses et des recettes prévues en loi de finance initiale (LFI), sera discuté deux semaines seulement après un autre collectif budgétaire, présenté en urgence afin de résoudre le contentieux lié à l'annulation de la taxe sur les dividendes.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS