En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Le chinois Wanda vend des milliards d'actifs pour réduire sa dette

| AFP | 341 | Aucun vote sur cette news
Le propriétaire de Wanda, Wang Jianlin, à Pékin, le 26 avril 2017
Le propriétaire de Wanda, Wang Jianlin, à Pékin, le 26 avril 2017 ( WANG ZHAO / AFP/Archives )

Le conglomérat chinois Wanda va vendre des dizaines d'hôtels et de projets pour 8,1 milliards d'euros au promoteur immobilier Sunac. Objectif: éponger ses dettes, en pleine enquête des autorités après ses investissements massifs à l'étranger.

Il s'agit de la plus importante transaction immobilière de l'histoire en Chine, selon l'agence financière Bloomberg. Sunac va acquérir 76 hôtels appartenant à Wanda et prendre une participation de 91% dans 13 autres "projets dans le tourisme et la culture" sur le territoire chinois, ont annoncé les deux entreprises.

Wanda, dirigé par la deuxième fortune de Chine, Wang Jianlin, fait partie de ces entreprises chinoises très dépensières à l'étranger. Des flux d'argent qui ont soulevé les inquiétudes de Pékin envers les investissements jugés "irrationnels".

M. Wang a expliqué au magazine financier chinois Caixin que la transaction avec Sunac permettrait une "forte réduction" de la dette du bras immobilier de Wanda, sans fournir de détails.

"L'intégralité des fonds récupérés va être utilisée pour rembourser les prêts. Wanda Commercial prévoit le remboursement de la majorité des crédits bancaires au cours de cette année", a déclaré M. Wang.

La transaction souligne l'embarras de ces grands groupes chinois qui ont massivement investi à l'étranger mais éprouvent désormais des difficultés à éponger leurs dettes.

- 'Ultime recours' -

Soucieux d'endiguer une colossale hémorragie de capitaux, Pékin a déjà commencé en 2016 à imposer des restrictions aux entreprises sur les sorties d'argent hors du pays.

Et Wanda a reconnu fin juin que le régulateur bancaire chinois avait lancé une enquête sur les prêts potentiellement risqués qui lui ont été accordés. Le conglomérat avait précisé que d'autres grands groupes ayant massivement investi à l'étranger étaient visés: Fosun (propriétaire du Club Med), HNA (aéronautique, finance, tourisme) et Rossoneri Sport Investment Lux (acquéreur de l'AC Milan).

Un parc d'attraction détenu par le conglomérat Wanda, à Hefei en Chine, le 24 septembre 2016
Un parc d'attraction détenu par le conglomérat Wanda, à Hefei en Chine, le 24 septembre 2016 ( STR / AFP/Archives )

"Vendre des actifs est l'ultime recours pour de grandes compagnies comme Wanda. Cela montre que le conglomérat est à court de solutions pour récolter des fonds à travers les canaux de financements normaux", estime Ivan Han, analyste du cabinet Morning Whistle, basé à Shanghai.

"Les institutions financières n'ont pas vraiment envie de continuer à prêter de l'argent à des firmes sous surveillance des autorités de régulation", souligne-t-il.

Selon lui, les autres entreprises dans le collimateur des autorités devraient également se délester d'actifs pour se refinancer. "Cela ne signifie pas qu'elles sont en difficulté. Elles sont juste en train d'ajuster leurs moyens de financement."

- Flambée boursière -

Le gouvernement chinois a longtemps encouragé ses entreprises à investir à l'étranger afin de conquérir des marchés. Mais Pékin s'inquiète désormais des fuites excessives de capitaux et de l'accumulation des créances douteuses.

Wanda a été ces dernières années l'un des groupes chinois les plus actifs à l'international. Spécialisé dans l'immobilier mais soucieux de se diversifier, il a acheté la chaîne américaine de cinémas AMC (2,6 milliards de dollars), le studio hollywoodien Legendary (3,5 milliards de dollars) ou encore une participation de 20% dans le club de football espagnol de l'Atletico Madrid.

Wang Jianlin a déclaré à Caixin que Wanda devrait relancer des projets envisagés par son groupe dans la finance, le cinéma, le sport, le tourisme et internet, vraisemblablement au détriment de sa branche immobilier.

Quant au promoteur immobilier Sunac, il n'en est pas à son premier investissement retentissant. En janvier, il avait investi environ 2 milliards d'euros dans le géant chinois du high-tech LeEco, un fleuron technologique désormais en proie à de graves déboires financiers après des investissements tous azimuts.

Sunac, qui est coté à la Bourse de Hong Kong, avait suspendu la cotation sur son titre avant l'annonce de la transaction avec Wanda.

Le titre Wanda Hotel Development, filiale de Wanda cotée à Hong Kong, a en revanche terminé en hausse lundi de près de 47% pour atteindre 0,85 dollar de Hong Kong, après un pic à 1,48 dollar en cours de séance.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…