5 494.83 PTS
+0.02 %
5 498.0
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 394.92
+0.02 %
DAX PTS
13 281.43
+0.74 %
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.02 %
Nikkei PTS
23 763.37
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ile Maurice: un métro léger opérationnel en septembre 2019

| AFP | 210 | Aucun vote sur cette news
Le centre de conférence de Port Louis, sur l'île Maurice, le 9 janvier 2005
Le centre de conférence de Port Louis, sur l'île Maurice, le 9 janvier 2005 ( MARCO LONGARI / AFP/Archives )

Un système de métro léger sera opérationnel à l'île Maurice à partir de septembre 2019, a annoncé officiellement lundi le Premier ministre mauricien Pravind Jugnauth.

"C’est un rêve qui devient réalité pour la nation mauricienne", a déclaré M. Jugnauth à la presse à l’issue d’une cérémonie marquant la signature d’un accord entre le gouvernement mauricien et le conglomérat indien Larsen and Toubro.

Le métro léger doit relier la capitale Port-Louis à la ville de Curepipe, dans le centre de l'île, sur un tracé de 26 km. Le coût du projet est estimé officiellement à 18,8 milliards de roupies mauriciennes (460 millions d'euros).

Il sera financé par un don indien de 9,9 milliards de roupies (240 millions d'euros) et la différence par une ligne de crédit à des conditions avantageuses ouvertes par le même gouvernement indien.

Les travaux débuteront en septembre 2017 et un premier segment entre Port-Louis et Rose Hill, sur 13 km, doit être opérationnel à partir de septembre 2019. La deuxième partie du tracé, entre Rose Hill et Curepipe, le sera en septembre 2021.

Ce projet a été au centre de beaucoup de controverses dans l’île. L'association Plateforme anti Metro (PAM), qui a manifesté lundi devant le Parlement à Port-Louis, estime que le métro créera davantage de problèmes de circulation, au lieu de réduire les embouteillages chroniques à l’entrée et à la sortie de la capitale le matin et dans l'après-midi.

L’idée de l’introduction d'un métro léger à Maurice avait émergé en 1987. Le projet a fait l’objet de plusieurs études de faisabilité.

Il était sur le point d’être lancé par l’ancien gouvernement mauricien avant les élections générales de décembre 2014. Mais le nouveau gouvernement avait finalement jugé le projet trop coûteux.

Il a été relancé l’année dernière après la décision du gouvernement indien d’accorder une aide financière.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Le chiffre d'affaires du 2e semestre traduit la dynamique de transformation de Mecelec...

Publié le 18/01/2018

Le réseau Vinci Airports a accueilli 156,6 millions de passagers en 2017...

Publié le 18/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/01/2018

Compagnie des Alpes donne ses perspectives 2017/2018 sous réserve d'aléas conjoncturels majeurs...

Publié le 18/01/2018

Cet accord entre Framatome et Schneider Electric établit également un partenariat de fabrication à long terme

CONTENUS SPONSORISÉS