5 277.01 PTS
-0.24 %
5 267.5
-0.38 %
SBF 120 PTS
4 224.12
-0.36 %
DAX PTS
12 418.83
-0.55 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Hulot s'engage à fermer des réacteurs nucléaires, "peut-être jusqu'à 17"

| AFP | 329 | Aucun vote sur cette news
Nicolas Hulot à Paris le 6 juillet 2017
Nicolas Hulot à Paris le 6 juillet 2017 ( Thomas Samson / AFP )

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, s'est engagé lundi à fermer des réacteurs nucléaires, "peut-être jusqu'à 17", pour respecter la loi sur la transition énergétique qui vise à ramener à 50% la part de l'atome dans la production d'électricité à l'horizon 2025.

"Chacun peut comprendre que pour tenir cet objectif, on va fermer un certain nombre de réacteurs (...) laissez-moi planifier les choses, ce sera peut-être jusqu'à 17 réacteurs, il faut qu'on regarde", a déclaré sur RTL le ministre.

"Chaque réacteur a une situation économique, sociale et même de sécurité très différente", a souligné, Nicolas Hulot, qui veut "planifier" la transition vers une production d’électricité plus diversifiée.

"Si nous voulons atteindre l'objectif, mécaniquement, à mesure que nous allons baisser notre consommation et diversifier notre production, nous allons fermer un certain nombre de réacteurs", a-t-il assuré.

Plan climat
Plan climat ( Vincent LEFAI / AFP )

Le ministre a présenté jeudi un "plan climat" pour le quinquennat qui fixe un certain nombre d'orientations dans le secteur de l'énergie, mais qui n'a pas détaillé la manière dont le gouvernement compte parvenir à baisser significativement la part du nucléaire qui aujourd'hui représente environ 75% de la production d'électricité en France.

"Nous nous conformerons à la Programmation pluriannuelle énergétique", ou PPE, la feuille de route énergétique de la France créée par la loi sur la transition énergétique, a déclaré lundi à l'AFP une porte-parole d'EDF, l'exploitant des 58 réacteurs nucléaires français, sans commenter directement les déclarations de M. Hulot.

De nombreux experts jugent toutefois l'échéance de 2025 difficile à tenir pour réduire de 75% à 50% la part du nucléaire dans la production électrique françaises.

Vieillissant, le parc nucléaire français est confronté à de nombreuses incertitudes, surtout techniques, liées aux exigences de sûreté, et économiques, sur le montant et le rythme des investissements colossaux nécessaires pour prolonger la durée de vie de centrales.

Cependant les capacités de production d'électricité à partir du charbon et du fioul sont en baisse, tandis que le développement des énergies renouvelables (éolien, solaire) est confronté à des défis technologiques, notamment concernant le stockage de l'énergie.

Les centrales nucléaires françaises
Les centrales nucléaires françaises ( Sabrina BLANCHARD / AFP )

La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), doyenne du parc nucléaire français, a été actée dans les derniers jours du quinquennat de François Hollande, mais elle ne devrait intervenir qu'au moment de la mise en service de l'EPR de Flamanville (Manche), prévue pour l'instant en 2019.

Cette fermeture est toutefois vivement contestée par des élus régionaux et les syndicats d'EDF.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 21/02/2018

Un A380 d'Air France sur le tarmac de l'aéroport Charles-de-Gaulle, à Roissy, le 2 décembre 2016 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )Air France prévoit l'annulation de la moitié de ses vols…

Publié le 21/02/2018

Une pénurie croissante de talents en cybersécurité est mise en exergue dans la nouvelle étude du Digital Transformation Institute de Capgemini. Parmi les entreprises interrogées, 68% ont exprimé…

Publié le 21/02/2018

L'acteur et réalisateur français Dany Boon à Paris, le 6 février 2018 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )"Il ne faut jamais oublier d'où l'on vient, surtout quand on a réussi", c'est la morale…

Publié le 21/02/2018

La ministre de la Culture Françoise Nyssen à Paris, le 14 février 2018 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )La ministre de la Culture a affirmé mardi que la constitution d'une BBC à la française,…

Publié le 21/02/2018

Les résultats d'Aimmune ne sont pas si bons que ça...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Le titre poursuit son mouvement de repli suite à la cassure d'une ligne de tendance haussière qui a soutenu les cours de février 2017 à janvier 2018. Du côté des indicateurs techniques, les…

Publié le 21/02/2018

Objectif rehaussé à 190 euros

Publié le 21/02/2018

La forte zone de support que représente l’ancienne zone de résistance devenue support à 1305 maintiennent un biais haussier qui devrait favoriser un retour sur les points hauts de cette année…

Publié le 21/02/2018

Jeu disponible en mars...

Publié le 21/02/2018

La justice transalpine pourrait finalement avoir à trancher...

CONTENUS SPONSORISÉS