5 427.19 PTS
-
5 421.5
-0.11 %
SBF 120 PTS
4 324.77
-
DAX PTS
13 183.53
-
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
-0.16 %
Nikkei PTS
22 855.03
-0.05 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Hulot s'engage à fermer des réacteurs nucléaires, "peut-être jusqu'à 17"

| AFP | 312 | Aucun vote sur cette news
Nicolas Hulot à Paris le 6 juillet 2017
Nicolas Hulot à Paris le 6 juillet 2017 ( Thomas Samson / AFP )

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, s'est engagé lundi à fermer des réacteurs nucléaires, "peut-être jusqu'à 17", pour respecter la loi sur la transition énergétique qui vise à ramener à 50% la part de l'atome dans la production d'électricité à l'horizon 2025.

"Chacun peut comprendre que pour tenir cet objectif, on va fermer un certain nombre de réacteurs (...) laissez-moi planifier les choses, ce sera peut-être jusqu'à 17 réacteurs, il faut qu'on regarde", a déclaré sur RTL le ministre.

"Chaque réacteur a une situation économique, sociale et même de sécurité très différente", a souligné, Nicolas Hulot, qui veut "planifier" la transition vers une production d’électricité plus diversifiée.

"Si nous voulons atteindre l'objectif, mécaniquement, à mesure que nous allons baisser notre consommation et diversifier notre production, nous allons fermer un certain nombre de réacteurs", a-t-il assuré.

Plan climat
Plan climat ( Vincent LEFAI / AFP )

Le ministre a présenté jeudi un "plan climat" pour le quinquennat qui fixe un certain nombre d'orientations dans le secteur de l'énergie, mais qui n'a pas détaillé la manière dont le gouvernement compte parvenir à baisser significativement la part du nucléaire qui aujourd'hui représente environ 75% de la production d'électricité en France.

"Nous nous conformerons à la Programmation pluriannuelle énergétique", ou PPE, la feuille de route énergétique de la France créée par la loi sur la transition énergétique, a déclaré lundi à l'AFP une porte-parole d'EDF, l'exploitant des 58 réacteurs nucléaires français, sans commenter directement les déclarations de M. Hulot.

De nombreux experts jugent toutefois l'échéance de 2025 difficile à tenir pour réduire de 75% à 50% la part du nucléaire dans la production électrique françaises.

Vieillissant, le parc nucléaire français est confronté à de nombreuses incertitudes, surtout techniques, liées aux exigences de sûreté, et économiques, sur le montant et le rythme des investissements colossaux nécessaires pour prolonger la durée de vie de centrales.

Cependant les capacités de production d'électricité à partir du charbon et du fioul sont en baisse, tandis que le développement des énergies renouvelables (éolien, solaire) est confronté à des défis technologiques, notamment concernant le stockage de l'énergie.

Les centrales nucléaires françaises
Les centrales nucléaires françaises ( Sabrina BLANCHARD / AFP )

La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), doyenne du parc nucléaire français, a été actée dans les derniers jours du quinquennat de François Hollande, mais elle ne devrait intervenir qu'au moment de la mise en service de l'EPR de Flamanville (Manche), prévue pour l'instant en 2019.

Cette fermeture est toutefois vivement contestée par des élus régionaux et les syndicats d'EDF.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 13/12/2017

Le patron d'Airbus Tom Enders lors d'une interview accordée à l'AFP à Amsterdam, le 12 avril 2017 ( Aurore Belot / AFP/Archives )Le patron d'Airbus Tom Enders a assuré mardi à l'AFP que son…

Publié le 13/12/2017

Le président américain Donald Trump le 11 décembre 2017 à Washington ( SAUL LOEB / AFP )Donald Trump a dénoncé mardi les "histoires inventées" des femmes qui l'accusent de comportements…

Publié le 12/12/2017

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson à Washington le 12 décembre 2017 ( MANDEL NGAN / AFP )Les Etats-Unis sont prêts à s'asseoir à la table des négociations avec la Corée du Nord…

Publié le 12/12/2017

Wall street hésite à l'ouverture ( / AFP/Archives )La Bourse de New York, portée par l'espoir d'avancées au Congrès sur le projet de réforme fiscale, a emmené le Dow Jones (+0,49%) et le…

Publié le 12/12/2017

Fibre: SFR renonce à une couverture de l'ensemble du territoire français ( ERIC PIERMONT / AFP )SFR, filiale du groupe de médias et télécoms Altice, abandonne son projet de "fibrer" tout le…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Cette acquisition enrichit l'écosystème des microcontrôleurs STM32 avec un environnement de développement intégré (IDE) de premier plan La première offre consolidée est…

Publié le 12/12/2017

L'endettement financier net au 30 septembre 2017 ressort à 4,6 ME...

Publié le 12/12/2017

L'admission des actions nouvelles au nominal de 0,18 euro sur le marché Euronext Paris sera demandée...

Publié le 12/12/2017

La société tiendra un symposium consacré à la nouvelle voie métabolique découverte par le Dr. Catherine Llorens-Cortes...

Publié le 12/12/2017

Ensemble, ces 2 entités ont commercialisé 1.134 véhicules en 2016, dont 51% de véhicules neufs et 49% de véhicules d'occasion, pour un chiffre d'affaires cumulé de 13,5 ME...

CONTENUS SPONSORISÉS