En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.54 PTS
+0.24 %
5 436.00
+0.50 %
SBF 120 PTS
4 340.58
+0.16 %
DAX PTS
12 661.54
+0.80 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.63 %
Nikkei PTS
22 697.36
-

Hulot: réduire la part du nucléaire à 50% est inatteignable

| AFP | 245 | Aucun vote sur cette news
La centrale nucléaire du Tricastin (Drôme), le 10 octobre 2017
La centrale nucléaire du Tricastin (Drôme), le 10 octobre 2017 ( PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives )

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a qualifié mercredi de "totem" l'objectif de réduction de la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50% en 2025 et a affirmé que "beaucoup savaient (qu'il) n'était pas atteignable".

"Tous les interlocuteurs que j'ai, dans mes services, à l'Ademe, chez RTE, (des) spécialistes de l'énergie, savaient" que ce ne serait pas possible "sauf dans une brutalité excessive", a déclaré M. Hulot sur BFMTV et RMC.

"On s'était fixé un totem, mais on ne s'est pas mis en situation d'y parvenir", a-t-il ajouté, jugeant que la réduction de 75% à 50% de la part de l'électricité d'origine nucléaire, inscrite dans la loi de 2015 sur la transition énergétique, était "impossible, sauf (...) à renier tous nos engagements climatiques".

"On aura à fermer des réacteurs, l'objectif de 50% sera maintenu, il sera réalisé, probablement décalé dans le temps", a indiqué le ministre, estimant que "très probablement il faudra reporter (l'échéance) à 2030 (...) au plus tard à 2035".

"J'ai un an pour regarder tous ces scénarios", a indiqué le ministre, qui "va travailler avec l'ensemble des acteurs, les syndicats, les élus, les ONG".

"Dans un an, nous aurons une visibilité très claire du nombre de réacteurs que nous allons avoir à fermer", qui "sera probablement entre 17 et 25", a poursuivi M. Hulot.

La centrale alsacienne de Fessenheim "sera fermée dans le quinquennat" et "on va en profiter pour en faire un cas d'école", a-t-il affirmé.

Par ailleurs,"il faut qu'on ferme les centrales à charbon en 2022", a souligné M. Hulot, assurant que le gouvernement "va maintenir" cet objectif.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Le premier domaine d'application de ce partenariat concernera le raffinage...

Publié le 17/07/2018

Le Groupe anticipe une légère dégradation de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2018-2019...

Publié le 17/07/2018

Le plan national égyptien vise à développer plus de 13 GW de capacité renouvelable...

Publié le 17/07/2018

Les OCA ne portent pas de bons de souscription d'actions (BSA), et portent sur 8 ME maximum de nominal...

Publié le 17/07/2018

Les ampoules seront commercialisées sous la marque AwoX avec le co-branding Deutsche Telekom Magenta SmartHome...