5 399.09 PTS
+0.28 %
5 408.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 303.54
+0.28 %
DAX PTS
13 153.70
+0.83 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.45 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Huit groupes européens investissent pour le climat

| AFP | 286 | Aucun vote sur cette news
Danone, Crédit Agricole, Hermès, Firmenich, Michelin, SAP, Schneider Electric et Voyageurs du Monde vont investir 50 millions d'euros dans des projets de lutte contre le réchauffement climatique
Danone, Crédit Agricole, Hermès, Firmenich, Michelin, SAP, Schneider Electric et Voyageurs du Monde vont investir 50 millions d'euros dans des projets de lutte contre le réchauffement climatique ( Cris BOURONCLE, Cris BOURONCLE / AFP/Archives )

Huit groupes européens (Danone, Crédit Agricole, Hermès, Firmenich, Michelin, SAP, Schneider Electric et Voyageurs du Monde) ont annoncé lundi un investissement de 50 millions d'euros dans un nouveau fonds Livelihoods destiné à financer des projets luttant contre le réchauffement climatique.

"Ce fonds de 50 millions d'euros, qui a vocation à monter à 100 millions d'euros fin 2018, portera au total à 140 millions d'euros le montant engagé depuis le lancement du premier fonds Livelihoods pour le climat en 2011", a déclaré à l'AFP Bernard Giraud, président et cofondateur de Livelihoods Venture, destiné à réduire l'empreinte carbone des entreprises via le financement de projets agricoles vertueux (reconstitution d'écosystèmes, agroforesterie...) dans plusieurs régions du monde.

Avec 40 millions d'euros, le premier fonds, auquel participaient aussi la Caisse des Dépôts et Consignation et La Poste, a financé trois types de projets, chacun d'un montant compris entre 2 et 5 millions d'euros, sur lesquels il s'est engagé sur une durée de 10 à 20 ans:

- replantation de mangroves et reconstitution d'écosystèmes en Casamance au Sénégal (10.000 hectares), à Sumatra en Indonésie (5.000 hectares) et dans le Bengale en Inde (4.500 hectares).

- agroforesterie: plantation d'arbres fruitiers (manguiers) et caféiers dans l'Andra Prasdeh en Inde (6 millions d'arbres) avec la communauté des Adi Vasi avec le soutien à une marque de café Araku. Plantations d'arbres au Guatemala (hévéas, cardamone) dans une communauté montagneuse touchée par la déforestation. Projet de soutien technique à une communauté de 30.000 petits fermiers au Kenya, en lien avec un industriel kenyan des produits laitiers Brookside (plantations d'arbres, fertilisation avec compost, augmentation des rendements).

- Ruralité, énergie: projet de fabrication locale et distribution de foyers (poêle) en argile et paille ou en métal, pour réduire la cuisson en plein air, la déforestation qui s'ensuit et la pollution à la fumée, au Burkina Faso, au Pérou et au Kenya.

"Un des plus gros enjeux pour la suite est le +passage à l'échelle+, c'est-à-dire le développement à grande échelle de chacun de ces projets qui a donné de bons résultats", a dit M. Giraud, selon lequel chacun des projets a un double impact "environnemental et social" localement pour les communautés concernées, en plus de rapporter des crédits carbone aux entreprises qui les financent.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

Publié le 08/12/2017

Un communiqué du 13 octobre avait annoncé le dépôt d'une plainte par Colas Rail...

Publié le 08/12/2017

La journée a permis également de mettre en avant l'intense activité des équipes d'Eurazeo ces derniers mois en matière d'investissement et de recherche de croissance...

Publié le 08/12/2017

Genfit réalise un apport complémentaire de 250 kE au contrat de liquidité...

CONTENUS SPONSORISÉS