5 389.91 PTS
-1.11 %
5 373.50
-1.28 %
SBF 120 PTS
4 314.99
-1.20 %
DAX PTS
12 652.23
-1.42 %
Dowjones PTS
24 987.47
+0.00 %
7 251.41
+0.00 %
Nikkei PTS
22 278.48
-1.77 %

Huawei présente son dernier né, un smartphone paré d'intelligence artificielle

| AFP | 228 | Aucun vote sur cette news
Richard Yu, PDG de Huawei Consumer Business Group, présente le nouveau Huawei Mate 10, à Munich, le 16 octobre  2017
Richard Yu, PDG de Huawei Consumer Business Group, présente le nouveau Huawei Mate 10, à Munich, le 16 octobre 2017 ( Christof STACHE / AFP )

Le géant chinois des télécoms Huawei a dévoilé lundi en Allemagne son dernier smartphone, vantant les possibilités de l'intelligence artificielle qui doit lui permettre de consolider sa troisième place dans le secteur derrière Apple et Samsung.

L'entreprise de Shenzhen (sud de la Chine) a présenté à Munich (sud) le Mate 10, quelques semaines seulement après le présentation par Apple de son iPhone "X" à partir de 999 dollars, un choix de calendrier interprété par les observateurs comme un défi lancé au géant américain.

Le fabricant chinois, aujourd'hui numéro trois derrière Samsung et Apple, s'est installé sur le podium en moins de cinq ans et s'est affirmé comme le principal challenger du sud-coréen et de l'américain, à renfort d'investissements dans le design et la technologie pour monter en gamme.

Comme ses principaux rivaux, Huawei a introduit des éléments d'intelligence artificielle dans le processeur situé dans le coeur de son dernier smartphone, permettant à l'appareil d'aider à traduire des langues, d'opter pour le meilleur mode photo ou même de se charger de tâches fastidieuses comme organiser ses dossiers et photos.

"L'intelligence artificielle n'est plus un concept théorique mais quelque chose qui s'entremêle avec notre vie quotidienne", a souligné dans un communiqué Richard Yu, le patron du groupe, évoquant une "nouvelle ère des smartphones intelligents".

Huawei utilise le système Android de Google, un système ouvert contrairement à celui d'Apple. Doté d'un double capteur photo, auquel est accolé la mention Leica, son Mate 10 affiche un écran qui s'étend jusqu'aux bords de l'appareil et une batterie capable de tenir deux jours en utilisation moyenne.

Ce téléphone sera commercialisé dans une quinzaine de pays à la fin du mois d'octobre, au prix de 699 euros, tandis que le Mate 10 Pro, à 799 euros, sera lancé mi-novembre dans une douzaine de pays dont la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Arabie saoudite.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Orange Fab US, en partenariat avec plusieurs investisseurs de premier plan dont Cathay Innovation, Iris Capital, Michelin Ventures, Total Energy Ventures et Homebrew, lance Fab Connect(ai). Il s'agit…

Publié le 19/06/2018

Alstom a signé un contrat de près de 100 millions d'euros avec VGF (Stadtwerke Verkehrsgesellschaft Frankfurt am Main), l'opérateur des transports de Francfort, en Allemagne. L’accord porte sur…

Publié le 19/06/2018

Donald Trump a déclaré au patron d'Apple Tim Cook que les iPhones assemblés en Chine seraient exonérés des droits de douane sur les produits chinois, révèle Reuters citant le New York Times.…

Publié le 19/06/2018

Il faudra patienter, au maximum, jusqu'au 23 juillet pour connaitre la position de la Commission européenne sur le projet d'acquisition de Gemalto par...

Publié le 19/06/2018

STMicroelectronics est une des principales victimes parisiennes du regain de tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis...