En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 509.73 PTS
+2.20 %
5 504.5
+2.19 %
SBF 120 PTS
4 345.38
+2.17 %
DAX PTS
12 331.75
+2.03 %
Dowjones PTS
26 465.54
+1.35 %
7 635.40
+1.45 %
1.119
+0.01 %

Huawei ment sur sa collaboration avec le gouvernement chinois, affirme Pompeo

| AFP | 269 | 1 par 2 internautes
Mike Pompeo, le secrétaire d'Etat américain à Washington le 22 mai 2019
Mike Pompeo, le secrétaire d'Etat américain à Washington le 22 mai 2019 ( MANDEL NGAN / AFP )

Le secrétaire d'Etat Mike Pompeo a estimé jeudi que le groupe de télécommunication chinois Huawei mentait sur sa collaboration avec le gouvernement chinois.

"C'est tout simplement faux. Dire qu'ils ne travaillent pas avec le gouvernement chinois est une déclaration fausse", a-t-il affirmé au cours d'un entretien sur la chaîne CNBC. "Le PDG de Huawei ne dit pas la vérité au peuple américain ni au monde", a-t-il ajouté.

En pleine guerre commerciale sino-américaine, l'administration Trump a placé Huawei sur une liste de sociétés suspectes auxquelles il est interdit de vendre des équipements technologiques, menaçant la survie même du groupe chinois, Huawei dépendant largement pour ses téléphones de puces électroniques fabriquées aux Etats-Unis.

La firme dont le siège est implanté à Shenzhen, dans le sud de la Chine, était depuis longtemps dans le collimateur des autorités américaines, soupçonnée d'espionnage au profit de Pékin. Et c'est le gouvernement qui aurait largement contribué à sa spectaculaire expansion internationale.

"Nous voyons déjà que certains partenaires (...), certains autres pays commencent à retirer des équipements Huawei ou disent qu'ils ne vont plus les utiliser", a souligné Mike Pompeo, citant des entreprises britanniques et japonaises.

Le responsable de la diplomatie a en outre estimé que "d'autres entreprises et d'autres pays" devraient boycotter Huawei "dans les jours à venir".

Selon les médias, les Américains Qualcomm et Intel notamment, qui figurent parmi les plus importants producteurs de puces électroniques, ont annoncé qu'ils ne fourniraient plus le groupe de Shenzhen, à l'issue de la période de sursis de 90 jours accordé par la Maison Blanche.

"Nous avons un impératif qui est de protéger la sécurité nationale", a justifié Mike Pompeo, soulignant que "la mission" du département d'Etat était de partager ces risques.

"Je viens du Kansas où les travailleurs américains créent de la propriété intellectuelle (...) et les Chinois volent ces informations, ce n'est pas juste", a-t-il également commenté.

Les Etats-Unis ont lancé une offensive commerciale à coup de tarifs douaniers renforcés sur 250 milliards de dollars d'importations de biens chinois pour forcer Pékin à mettre fin à des pratiques commerciales jugées "déloyales".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2019

Voltalia a déjà développé et cédé un total de 1,4 GW dans le monde, parallèlement au portefeuille développé et conservé par Voltalia : 1 GW actuellement en exploitation ou construction...

Publié le 18/06/2019

Enertime obtient des contre-garanties de BPI France pour une ligne de caution bancaire export, et le préfinancement du contrat avec la société BGE ENSYS en Thaïlande...

Publié le 18/06/2019

Un emprunt obligataire d'un montant total de 800 ME...

Publié le 18/06/2019

Ce projet va venir renforcer un écosystème existant à Limoges et en faire une force de frappe unique en Europe avec le laboratoire IRCER, l'Université de Limoges, le Groupe Oerlikon et le centre…

Publié le 18/06/2019

Vivendi Brand Marketing réalisera des études et fournira des conseils en stratégie aux grandes entreprises et marques qui cherchent à répondre à l'appétence grandissante des consommateurs...