En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 618.36 PTS
+0.05 %
5 621.00
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 435.14
+0.09 %
DAX PTS
12 388.29
+0.13 %
Dowjones PTS
27 110.80
+0.00 %
7 888.79
+0.00 %
1.106
-0.10 %

Hong Kong: le président de Cathay Pacific John Slosar démissionne

| AFP | 201 | Aucun vote sur cette news
Le président démissionnaire de la compagnie aérienne Cathay Pacific, John Slosar, le 13 mars 2019 à Hong Kong
Le président démissionnaire de la compagnie aérienne Cathay Pacific, John Slosar, le 13 mars 2019 à Hong Kong ( Anthony WALLACE / AFP/Archives )

Cathay Pacific a annoncé mercredi la démission de son président John Slosar, trois semaines après le départ du directeur général du groupe qui avait été rappelé à l'ordre par Pékin en raison du soutien apporté par certains employés à la mobilisation hongkongaise.

La compagnie aérienne, une des entreprises hongkongaises les plus connues à l'étranger, émerge à peine de très fortes turbulences directement liées à son positionnement vis-à-vis de la crise politique qui ébranle l'ex-colonie britannique depuis juin.

Cathay Pacific avait été clouée au pilori par des médias d'Etat chinois et par les autorités car certains de ses employés avaient participé d'une manière ou d'une autre au mouvement prodémocratie, qui est sans précédent à Hong Kong depuis la rétrocession en 1997.

Dans un communiqué à la Bourse de Hong Kong, Cathay annonce que M. Slosar, 63 ans, démissionne et sera remplacé à la présidence par Patrick Healy, un des dirigeants de Swire Group, l'actionnaire majoritaire de la compagnie.

"Sa démission est due à son départ à la retraite" a affirmé la compagnie, en précisant que le remplacement sera effectif le 6 novembre à l'issue de la réunion du conseil d'administration du groupe.

Mi-août, l'ex-directeur général Rupert Hogg avait démissionné en même temps que Paul Loo, directeur de la clientèle et des affaires commerciales, dans le contexte de la mobilisation pro-démocratie à Hong Kong.

La direction générale de l'aviation civile chinoise avait exigé de Cathay les noms des personnels à bord de ses vols à destination de la Chine, ou qui traversent son espace aérien, indiquant que ceux soutenant le mouvement pro-démocratie ne seraient pas autorisés sur ces vols.

Cathay avait été soupçonné par Pékin de complaisance envers le mouvement et envers ses employés sympathisants avec les manifestants, notamment après des déclarations de son président.

M. Slosar avait ainsi indiqué que la compagnie, qui emploie 27.000 personnes à Hong Kong, comptait au sein de son personnel "pratiquement tous les points de vue.

"Nous n'imaginons même pas leur dicter ce qu'elles doivent penser", avait-il souligné face à la presse.

Mais la vive réaction des médias officiels chinois, et le risque de se couper du lucratif marché chinois avait conduit la compagnie à un demi-tour brutal.

Au moins quatre employés de Cathay avaient été licenciés, dont deux pilotes.

Une cinquième, Rebecca Sy, coordinatrice syndicale et hôtesse de l'air, dit avoir été renvoyée sans explication.

Des salariés avaient dénoncé une chasse aux sorcières contre quiconque afficherait son soutien aux manifestations.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2019

Ambitions à concrétiser

Publié le 18/09/2019

STMicroelectronics s'adjuge 1,5% à 18,1 euros en début d'après-midi à Paris...

Publié le 18/09/2019

FedEx est attendu en baisse à Wall Street dans le sillage d’un premier trimestre affecté par les tensions commerciales et l’affaiblissement de la conjoncture mondiale. Ainsi, sur la période, le…

Publié le 18/09/2019

Marwan Lahoud va succéder à Thierry Letailleur à la Présidence du Directoire d'ACE Management, filiale de Tikehau Capital, pour accélérer son...

Publié le 18/09/2019

Poxel annonce la présentation des résultats détaillés du programme de phase III TIMES 1 sur l'efficacité, l'innocuité et la tolérance de l'Imeglimine...