En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Hausse de 100 euros: plus de salariés concernés, mais pas tous les smicards

| AFP | 581 | Aucun vote sur cette news
Le gouvernement a choisi de passer par la prime d'activité pour atteindre une hausse de revenu de 100 euros autour du Smic
Le gouvernement a choisi de passer par la prime d'activité pour atteindre une hausse de revenu de 100 euros autour du Smic ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Le gouvernement a finalement choisi de passer par la prime d'activité pour atteindre une hausse de revenu de 100 euros autour du Smic. Tous les smicards ne seront pas concernés par la revalorisation, contrairement à la promesse présidentielle, alors que certains gagnant un peu plus la toucheront.

Qu'est-ce que la prime d'activité ?

Il s'agit d'un complément de salaire, versé mensuellement depuis 2016 par les caisses d'allocations familiales (Caf) aux travailleurs à revenus modestes. Peuvent en bénéficier en principe des salariés, fonctionnaires, indépendants qui touchent entre 0,5 et 1,2 Smic mais sous conditions de ressources du foyer.

Fin juin, d'après les derniers chiffres disponibles, elle était versée à 2,66 millions de foyers, soit 5,43 millions de personnes. Elle s'élevait en moyenne à 163 euros par mois par foyer.

Selon l'Insee, parmi les salariés dont le salaire horaire est inférieur à 1,1 fois le Smic, 36% appartiennent à un ménage qui perçoit la prime d'activité.

Pour y avoir droit, il faut la demander en ligne à la Caf, qui a un simulateur sur son site car son mode de calcul est très complexe.

Elle repose en effet sur trois paramètres: un montant forfaitaire qui varie en fonction des ressources du ménage et de sa composition familiale, un "taux de cumul" avec les revenus d'activité et une "bonification individuelle".

Du coup, son taux de recours n'est que de 70%. "A terme, il faut aussi travailler pour rendre cette prime d'activité plus lisible et plus automatique", admet Edouard Philippe dans un entretien paru lundi dans le quotidien Les Echos.

Qu'a décidé le gouvernement?

L'exécutif a choisi d'une part d'augmenter la prime d'activité de 90 euros pour atteindre, avec la hausse automatique du Smic au 1er janvier (1,5% soit 16 euros net), les 100 euros promis par Emmanuel Macron dans son "adresse à la Nation" le 10 décembre. Elle sera versée par la CAF "dès le 5 février", selon Edouard Philippe.

D'autre part, il a été décidé d'élargir le nombre de foyers éligibles, "qui passera de 3,8 millions à 5 millions".

Prime d'activité
Prime d'activité ( Paul DEFOSSEUX / AFP )

Un célibataire sans enfant aura 100 euros de plus jusqu'à 1.560 euros net de revenus; une mère célibataire avec un enfant jusque 2.000 euros et un couple avec deux enfants jusque 3.000 euros net, selon les exemples donnés par le Premier ministre.

Au-delà de ces seuils, certains pourront toucher encore la prime mais elle sera décroissante.

Le coût budgétaire de la prime d'activité devrait passer de 5 milliards d'euros en 2018 à 7,5 milliards en 2019.

Une prime d'activité davantage ciblée sur les ménages modestes?

Sur 1,6 million de personnes au Smic, 45% n'auront pas les 100 euros car ils sont dans des foyers qui touchent à deux plus de 3.000 euros net par mois.

Edouard Philippe juge donc que c'est un sujet "de justice sociale" de privilégier la prime d'activité car elle bénéficie davantage aux ménages modestes.

Dans son dernier rapport publié début décembre, le groupe d'experts sur le Smic constatait aussi, chiffres à l'appui, que "la hausse de la prime d'activité permet de réduire plus efficacement les inégalités et la pauvreté, y compris celle des enfants, car son barème tient explicitement compte de la composition du ménage".

En outre, une hausse des salaires peut être compensée en partie, par des effets de seuil, pour son bénéficiaire par une hausse des prélèvements et une baisse de certaines prestations sociales (aide au logement notamment).

En revanche, la hausse des salaires permet de générer des cotisations qui bénéficieront ultérieurement au salarié (retraite, indemnités journalières, etc.).

Par ailleurs, le groupe d'experts, comme le gouvernement, estime qu'une hausse du Smic peut avoir un effet défavorable sur l'emploi de personnes peu qualifiées.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…