En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 848.03 PTS
-
5 844.0
-
SBF 120 PTS
4 605.13
-
DAX PTS
13 070.72
-
Dow Jones PTS
27 881.72
-0.1 %
8 354.29
+0. %
1.109
-0.04 %

Guerre commerciale: Pékin prêt à "faire son possible" pour un accord

| AFP | 453 | 5 par 1 internautes
Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping, à Pékin le 9 novembre 2017
Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping, à Pékin le 9 novembre 2017 ( Fred DUFOUR / AFP/Archives )

Le gouvernement chinois est prêt à faire "tout son possible" pour parvenir à un accord préliminaire dans la guerre commerciale qui l'oppose aux Etats-Unis, a assuré jeudi un porte-parole.

Après un an et demi d'affrontement à coups de hausses de droits de douane, Chinois et Américains ont convenu le mois dernier de parvenir à un accord préliminaire, aux termes duquel Washington renoncerait à de nouvelles sanctions commerciales, tandis que Pékin achèterait massivement des produits agricoles à l'oncle Sam.

Les discussions ont toutefois semblé patiner ces dernières semaines, le président américain Donald Trump accusant mercredi les Chinois de ne pas "faire leur part" du travail pour aboutir à compromis.

Interrogé lors d'un point de presse, le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Gao Feng, a assuré que son pays était "prêt à travailler avec les Etats-Unis (...) pour répondre aux préoccupations fondamentales de l'autre partie et à faire tout son possible pour parvenir à un accord préliminaire".

Donald Trump avait à l'origine prévu de signer cet accord le week-end dernier avec son homologue chinois Xi Jinping en marge d'un sommet Asie-Pacifique au Chili, mais la rencontre à été annulée du fait de l'agitation politique dans ce pays.

Donald Trump a promis mardi une nouvelle hausse des tarifs douaniers visant les produits chinois si aucun accord n'est trouvé avec Pékin. "Si nous ne trouvons pas d'accord avec la Chine, j'augmenterai tout simplement encore plus les tarifs douaniers", a-t-il averti. A défaut d'accord commercial, les Etats-Unis prévoient de relever le 15 décembre les tarifs douaniers sur des produits électroniques chinois dont les téléphones portables.

De son côté, le président de la Banque mondiale a plaidé jeudi à Pékin pour de nouvelles réformes de la part de la Chine, jugées "vitales" pour son économie. Pékin doit "réduire ses subventions aux entreprises publiques" et "lever les barrières à la concurrence", a notamment déclaré David Malpass lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre chinois Li Keqiang et d'autres responsables d'organisations internationales.

M. Malpass, considéré comme un "faucon" de l'administration américaine, a été nommé à son poste au printemps dernier par Donald Trump, les Etats-Unis désignant par tradition le patron de l'organisation qui a son siège à Washington.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2019

Les résultats de l'étude sont positifs en ce qui concerne la technique de prélèvement, de traitement et de réinjection des cellules adipeuses...

Publié le 11/12/2019

A fin septembre 2019, le bilan de SII fait ressortir une trésorerie disponible s'élevant à 78,7 ME...

Publié le 11/12/2019

Engie et Meridiam ont remporté une concession de 50 ans évaluée à 1 Md$ afin d'apporter une réponse aux enjeux de l'Université de...

Publié le 11/12/2019

Le jugement mis en délibéré au 23 décembre 2019...

Publié le 11/12/2019

Après la cession de son activité Storever , AudioValley, spécialiste international des solutions BtoB dans l'audio digital, a organisé une rencontre...