En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 160.52 PTS
-0.15 %
5 170.50
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 093.58
-0.17 %
DAX PTS
11 309.21
+0.09 %
Dowjones PTS
25 941.84
+0.23 %
7 080.05
+0.35 %
1.134
+0.28 %

Guerre commerciale: arrivée à Pékin des premiers négociateurs américains

| AFP | 258 | Aucun vote sur cette news
Le représentant adjoint américain au commerce Jeffrey Gerrish (C) et des membres de l'équipe de négociateurs quittent leur hôtel, avant une réunion avec des responsables chinois, à Pékin le 11 février 2019
Le représentant adjoint américain au commerce Jeffrey Gerrish (C) et des membres de l'équipe de négociateurs quittent leur hôtel, avant une réunion avec des responsables chinois, à Pékin le 11 février 2019 ( NICOLAS ASFOURI / AFP )

Les premiers négociateurs américains chargés de trouver une issue à la guerre commerciale avec la Chine étaient à Pékin lundi, à moins de trois semaines de l'échéance fixée par Donald Trump pour une nouvelle salve de sanctions.

Le représentant adjoint au commerce Jeffrey Gerrish a quitté son hôtel proche de l'ambassade des Etats-Unis en début de matinée, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Le négociateur, qui devait entamer dans la journée des pourparlers avec des responsables chinois, n'a fait aucune déclaration à la presse.

M. Gerrish devait engager des discussions préliminaires avant la tenue jeudi et vendredi à Pékin de tractations avec les hauts responsables de la négociation: le représentant pour le Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin côté américain et, côté chinois, le vice-Premier ministre Liu He et le gouverneur de la banque centrale Yi Gang.

Ces discussions font suite à celles organisées le mois dernier à Washington, qui ont donné lieu à un entretien entre Liu He et le président américain Donald Trump.

Après un regain d'optimisme à la suite de ces négociations, Washington a soufflé le froid la semaine dernière, l'administration Trump assurant qu'il y avait "encore beaucoup de travail" avant que les deux premières puissances économiques du monde ne parviennent à surmonter leurs multiples différends.

Donald Trump, qui avait annoncé une réunion avec le président chinois Xi Jinping "dans un avenir proche", a même indiqué qu'il n'avait pas prévu de le rencontrer avant l'échéance de début mars.

Lors d'un entretien début décembre en Argentine, les deux présidents se sont fixé cette échéance pour parvenir à un règlement négocié.

Passé cette date, des droits de douane frappant l'équivalent de 200 milliards de dollars d'importations chinoises annuelles aux Etats-Unis seront portées de 10 à 25%.

La perspective d'une aggravation de la guerre commerciale pèse sur les marchés financiers mondiaux, qui redoutent ses conséquences pour l'économie mondiale.

Outre l'énorme excédent commercial que la Chine dégage de ses échanges bilatéraux, Washington exige qu'elle mette fin à ses pratiques jugées déloyales, telles que le transfert forcé de technologies américaines, le "vol" de la propriété intellectuelle américaine, le piratage informatique, ainsi que les subventions massives accordées aux entreprises publiques pour en faire des champions nationaux.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2019

  RÉSULTATS 2018 EN PROGRESSION   Paris, 19 février 2019       RÉSULTATS FINANCIERS 2018[1] SUPÉRIEURS AUX OBJECTIFS Chiffre d'affaires : 4,1…

Publié le 19/02/2019

Cette acquisition permet au groupe français de devenir un des leaders de ce marché aux USA...

Publié le 19/02/2019

Le produit net des opérations se chiffre à environ 21 ME, ce qui porte la valeur de la coentreprise Proseat à 8,5 fois l'Ebitda moyen (2016-2018)...

Publié le 19/02/2019

Paris, le 19 février 2019, 19h00   Chiffre d'affaires T4 2018 Priorité au retour à la rentabilité sur le nouveau périmètre     …

Publié le 19/02/2019

Pour chaque réservation effectuée par ses utilisateurs, Jumia Travel pourra ainsi régler l'hôtelier correspondant via un numéro de carte bancaire à usage unique émis spécifiquement par…