En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 514.57 PTS
-
5 490.00
-
SBF 120 PTS
4 340.77
-
DAX PTS
12 228.44
-0.38 %
Dowjones PTS
26 548.22
-0.67 %
7 591.54
-1.70 %
1.136
-0.09 %

Gruau, l'entreprise ignorée mais que tout le monde connaît, fête ses 130 ans

| AFP | 389 | Aucun vote sur cette news
Patrick Gruau, PDG de Gruau spécialisée dans le véhicule utilitaire, à l'occasion des 130 ans de l'entreprise familiale, le 24 mai 2019 à Saint-Berthevin, près de Laval, en Mayenne
Patrick Gruau, PDG de Gruau spécialisée dans le véhicule utilitaire, à l'occasion des 130 ans de l'entreprise familiale, le 24 mai 2019 à Saint-Berthevin, près de Laval, en Mayenne ( JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP )

Quel est le point commun entre des camions de pompiers, des ambulances, des véhicules de police, des douanes ou des pompes funèbres ? l'entreprise familiale Gruau, basée à Laval, qui sort du bois cette année pour fêter ses 130 ans.

Méconnue du grand public, l'entreprise de 1.500 salariés, spécialisée dans le véhicule utilitaire, est pourtant présente aux yeux de tous, chaque jour, dans la rue. Créée en 1889 par René Le Godais, charron de profession, l'ancêtre du carrossier, elle est aujourd'hui détenue à 90% par Patrick Gruau, son arrière-arrière petit-fils, 63 ans, qui pourrait un jour à son tour la transmettre à son fils Guillaume, 34 ans.

"J'ai coutume de dire que des entreprises de plus de 100 ans, qui sont toujours dirigées par la même famille, c'est rare, qui plus est de notre taille et dans l'industrie automobile française", se réjouit Patrick Gruau, l'air bonhomme.

Car dans le secteur des "constructeurs carrossiers", Gruau, qui réalise 290 millions d'euros de chiffre d'affaires, est bien le seul à régner sur autant de marchés différents, en France comme en Europe. Son premier concurrent, l'Allemand Was, est lui spécialisé dans le secteur de l'ambulance.

Patrick Gruau, PDG de Gruau spécialisée dans le véhicule utilitaire, avec ses deux filles Delphine (g) et Anne Sophie (c), et son fils Guillaume, le 24 mai 2019 à Saint-Berthevin, près de Laval, en Mayenne
Patrick Gruau, PDG de Gruau spécialisée dans le véhicule utilitaire, avec ses deux filles Delphine (g) et Anne Sophie (c), et son fils Guillaume, le 24 mai 2019 à Saint-Berthevin, près de Laval, en Mayenne ( JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP )

En France, ses concurrents s'appellent Durisotti, JPM, Vehixel ou Dauphins, mais ils réalisent tous moins de 60 millions d'euros de chiffre d'affaires et sont eux aussi souvent spécialisés dans un secteur, comme le camion benne.

Chaque année, Gruau, qui intervient en complément de 35 marques de constructeurs automobiles, transforme quelque 54.000 véhicules utilitaires selon les besoins des différents métiers. Sur ses lignes de production, les véhicules sont rallongés, les cloisons renforcées, l'intérieur électrifié et équipé selon les besoins.

Ainsi, un véhicule pénitentiaire sera-t-il doté de cellules, un véhicule pour personnes à mobilité réduite d'une rampe d'accès, un véhicule transportant du matériel médical de compartiments à différents degrés de température. Dernièrement, l'usine a même reçu la commande d'aménager des véhicules qui sillonneront les campagnes et les maisons de retraite pour contrôler la vision et l'audition de particuliers.

ambulances connectées

Si Gruau a commencé dans l'hippomobile au moment où la France inaugurait la Tour Eiffel, son fondateur proposait déjà des "transformations sur mesure" de charrettes pour ses clients, les paysans, et avait investi dans des machines outils ramenées de l'Exposition universelle de 1900.

Un employé de Gruau devant une voiture spécialement modifiée pour la police ou la gendarmerie et qui sera équipée d'un drone, le 24 mai 2019 à Saint-Berthevin, près de Laval, en Mayenne
Un employé de Gruau devant une voiture spécialement modifiée pour la police ou la gendarmerie et qui sera équipée d'un drone, le 24 mai 2019 à Saint-Berthevin, près de Laval, en Mayenne ( JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP )

La gamme des voitures hippomobiles s'est ensuite élargie, puis arrivent les minicars, cars scolaires et les véhicules magasins d'artisans bouchers, boulangers, siglés de diverses marques. Le virage vers la production industrielle se fera en 1955 avec la création d'un bureau d'études et l'obtention d'un marché de 250 cars pour l'armée de l'air, dont toutes les pièces ont été pour la première fois dessinées.

Depuis, le groupe s'est recentré sur les véhicules utilitaires et le marché des professionnels, même si pour l'anecdote, Patrick Gruau est allé livrer en personne un véhicule électrique à Rome pour l'ancien pape Benoît XVI afin de lui permettre de circuler plus aisément dans les 55 hectares de sa résidence de Castel Gandolfo.

Principal fournisseur des véhicules des forces de l'ordre et des pompiers, Gruau réalise 80% de son chiffre d'affaires en France et a beaucoup grossi depuis 35 ans du fait d'opérations de croissance externe. D'ici 2022, il s'est donné pour objectif de réaliser 40% de son chiffre d'affaires à l'étranger.

Patrick Gruau, PDG de Gruau spécialisée dans le véhicule utilitaire, à l'occasion des 130 ans de l'entreprise familiale, le 24 mai 2019 à Saint-Berthevin, près de Laval, en Mayenne
Patrick Gruau, PDG de Gruau spécialisée dans le véhicule utilitaire, à l'occasion des 130 ans de l'entreprise familiale, le 24 mai 2019 à Saint-Berthevin, près de Laval, en Mayenne ( JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP )

"Si nous restons uniquement sur le marché français, ce sera difficile de concourir face à des acteurs étrangers qui pourraient arriver d'ici quelques années sur le marché français", estime Guillaume Gruau.

Parallèlement, le groupe continue à inventer de nouveaux équipements pour ses clients: ambulances connectées réapprovisionnées après chaque passage à l'hôpital en fonction des besoins, véhicule autonome transportant des colis et capable de suivre les facteurs pendant leur tournée, ou encore caissons sur les toits des véhicules de police transportant drones et caméras pour détecter, entre autres, des véhicules volés... Et demain, ce sont les ambulances qui communiqueront avec les feux rouges, prédit-on chez Gruau.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2019

Les obligations seront admises aux négociations sur Euronext Access à compter du 5 juillet 2019...

Publié le 25/06/2019

A la suite de cette levée de fonds et sur la base des éléments de trésorerie et de ses dépenses opérationnelles prévisionnelles, la société considère être en mesure de faire face à ses…

Publié le 25/06/2019

Hopscotch porte sa participation à 66% du capital...

Publié le 25/06/2019

"La situation de trésorerie du sous-groupe allemand demeure très tendue"...

Publié le 25/06/2019

En réduisant ou éliminant le recours au prototypage physique, le développement produit est moins coûteux et la mise sur le marché aussi proche que possible de la détection des tendances...