En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 196.11 PTS
-
5 187.50
-
SBF 120 PTS
4 120.70
-
DAX PTS
11 423.28
-
Dowjones PTS
25 850.63
-0.40 %
7 035.16
-0.38 %
1.134
+0.01 %

Grève nationale en Belgique, le pays au ralenti

| AFP | 187 | 5 par 1 internautes
Un militant du syndicat FGTB se tient devant un panneau d'affichage à l'aéroport de Zaventem à Bruxelles, le 13 février 2019
Un militant du syndicat FGTB se tient devant un panneau d'affichage à l'aéroport de Zaventem à Bruxelles, le 13 février 2019 ( THIERRY ROGE / BELGA/AFP )

Fermeture de l'espace aérien, perturbation dans les transports, piquets de grèves: la Belgique tourne au ralenti mercredi en raison d'une grève générale à l'appel des principaux syndicats pour de meilleurs salaires.

Les administrations publiques, les transports, la poste, les écoles, les hôpitaux, la collecte des déchets mais aussi les entreprises et centres commerciaux sont concernés.

La grève perturbait fortement les transports en commun du pays mercredi matin, en particulier à Bruxelles.

La Société nationale des chemins de fer belges a annoncé la suppression ou la modification de plusieurs trains, malgré la mise en place d'un service minimum.

Elle s'attendait à ce que la moitié des trains soit annulée à cause du mouvement. Mais le trafic international devrait lui être relativement épargné.

L'entreprise chargée du contrôle du trafic aérien, Skeyes, a annoncé mardi qu'elle n'autoriserait aucun vol au départ ou à l'arrivée dans le pays, faute de pouvoir déterminer avec certitude les effectifs au travail.

Aucun avion volant en dessous de 8.000 mètres d'altitude, c'est-à-dire dans la zone contrôlée par Skeyes, ne sera par ailleurs autorisé à survoler le pays.

Au-delà de 8.000 mètres, c'est un autre centre, à Maastricht (Pays-Bas) qui contrôle les avions survolant le territoire belge.

Les vols gouvernementaux, militaires et d'urgence sont eux autorisés.

Le mouvement va perturber le bon déroulement de la réunion des ministres de la Défense des 29 pays de l'Otan mercredi et jeudi à Bruxelles, a-t-on appris auprès de l'Alliance, car certains ministres pourraient manquer le début de la réunion.

"Même si le terminal restera ouvert, nous prions tous les passagers de ne pas se rendre à l'aéroport", a indiqué l'aéroport de Bruxelles-Zaventem, le plus grand de Belgique, dans un communiqué.

L'aéroport de Charleroi, le deuxième du pays, d'où opère notamment la compagnie irlandaise Ryanair, est lui fermé.

Selon l'agence Belga, plusieurs piquets de grève ont été mis en place à travers tout le pays, comme au port de Gand (nord), à Eupen (est) ou encore dans les zones industrielles du Limbourg (est).

Cet appel à la grève des trois grands syndicats du pays --FGTB (socialiste), CSC (chrétien) et CGSLB (libéral)-- concerne tous les secteurs du pays, aussi bien dans le public que dans le privé.

Ils réclament une hausse des salaires, une hausse des allocations et pensions, ainsi que de meilleures conditions de fin de carrière.

La dernière grève générale en Belgique remonte à décembre 2014.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2019

L'opération doit être finalisée en mars 2019....

Publié le 21/02/2019

Soft Computing enregistre un chiffre d'affaires de 47 millions d'euros (40,5 ME en 2017)...

Publié le 21/02/2019

14 véhicules des marques Peugeot, Citroën et DS ont été labellisés "Origine France Garantie"...

Publié le 21/02/2019

Cette acquisition d'actions Locindus s'inscrit dans le cadre de l'offre publique de retrait...

Publié le 21/02/2019

Après plusieurs mois de travail, Cecurity...