En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Grève: la SNCF va rembourser partiellement ses abonnés du TER

| AFP | 295 | Aucun vote sur cette news
Photo prise le 3 avril 2018 d'un employé de la SNCF marchant sur une voie à la Gare de Lyon vide, lors d'un jour de grève. La SNCF a décidé de rembourser partiellement les abonnements des usagers
Photo prise le 3 avril 2018 d'un employé de la SNCF marchant sur une voie à la Gare de Lyon vide, lors d'un jour de grève. La SNCF a décidé de rembourser partiellement les abonnements des usagers ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

La SNCF a annoncé lundi qu'elle rembourserait 50% du prix des abonnements de mai pour les usagers des TER affectés par la grève des cheminots, étendant cette mesure à certaines lignes Intercités et assouplissant les modalités de remboursement.

Les 275.000 abonnés aux TER avaient déjà obtenu un remboursement de 50% sur leur abonnement d'avril, valable en juin. La réduction était de 30% pour les usagers des lignes Intercités si moins d'un train sur trois avait circulé sur leur ligne habituelle pendant les jours de grève.

Pour mai, le remboursement de 50% a été étendu aux lignes Intercités qui sont passées sous l'autorité des régions ou vont le devenir, vers la Normandie (dont Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Granville), les Hauts-de-France (Paris-Amiens-Boulogne), le Centre-Val-de-Loire (Paris-Orléans-Tours, Paris-Nevers, Paris-Bourges-Montluçon) et le Grand-Est (Paris-Troyes-Belfort).

Les abonnés mensuels concernés recevront des bons d'achat qu'ils pourront échanger contre des billets TER ou pour payer leur abonnement entre août et décembre, a précisé la direction.

Les mesures facilitant la suspension des abonnements sont également reconduites jusqu'à la fin du mouvement.

Pour les 750.000 usagers non-abonnés qui prennent des TER, les billets resteront utilisables pendant dix jours jusqu'à la fin du mouvement. En cas de non-utilisation, ils seront remboursables sans frais pendant 61 jours.

"C'est une mesure nationale, simple, lisible et homogène", a indiqué à l'AFP Frank Lacroix, directeur général TER. "Les régions en comprennent le sens."

"La remise de 50% est supérieure à la baisse de l'offre, qui était de 28% en mai" (et de 52% les jours de grève), a remarqué le responsable. "Bien évidemment, ce n'est pas mathématique! On comprend bien que le ressenti du voyageur, ce n'est pas 50%, ce n'est pas 28%, c'est compliqué...", a-t-il poursuivi.

"On veut s'assurer de ne pas laisser de côté des voyageurs qui auraient été, pour des raisons particulières, moins bien traités que les autres. On s'est engagé à faire un bilan à la fin de la grève, et le cas échéant, prendre des mesures adaptées pour les voyageurs qui mériteraient des mesures complémentaires", a-t-il ajouté.

La SNCF a reconnu avoir perdu le tiers de ses voyageurs TER en mai. "Il va falloir les reconquérir, et nous travaillons d'arrache-pied avec chacune des régions pour que nos voyageurs reviennent, et pour en conquérir d'autre", a relevé M. Lacroix.

La compagnie en particulier va mettre en vente cet été 1,6 million de billets à petit prix "pour redonner le goût du TER au voyageur occasionnel" et offrir la lecture de la presse sur son application SNCF e-livre jusqu'au 31 août, a-t-il annoncé.

Pour le cas particulier de l'Ile-de-France, la SNCF doit rembourser 50% des abonnements Navigo en avril et mai.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...