En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 166.74 PTS
-0.12 %
5 172.00
+0.01 %
SBF 120 PTS
4 147.08
+0.14 %
DAX PTS
11 727.74
-0.41 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+0.00 %
1.157
-0.02 %

Grève à Ryanair: 600 vols annulés en Europe, 100.000 passagers affectés

| AFP | 272 | Aucun vote sur cette news
Ryanair a annoncé l'annulation de 600 vols en Europe les 25 et 26 juillet, en raison d'une grève des personnels de cabine en Espagne, Portugal et Belgique
Ryanair a annoncé l'annulation de 600 vols en Europe les 25 et 26 juillet, en raison d'une grève des personnels de cabine en Espagne, Portugal et Belgique ( Alberto PIZZOLI / AFP/Archives )

La compagnie aérienne irlandaise à bas coût Ryanair a annoncé mercredi l'annulation de 600 vols en Europe les 25 et 26 juillet, en raison d'une grève des personnels de cabine en Espagne, Portugal et Belgique.

Ces annulations vont toucher un total de 100.000 passagers sur les deux jours, selon la compagnie.

"Jusqu'à 200 vols quotidiens" seront annulés depuis/vers l'Espagne, 50 depuis/vers le Portugal et 50 depuis/vers la Belgique, a indiqué la société dans un communiqué. Soit 300 vols par jour et 600 sur les deux jours de grève, a confirmé un porte-parole de la compagnie.

Début juillet, cinq syndicats ont lancé un appel à la grève pour les personnels de cabine de Ryanair en Belgique, Espagne, Portugal et Italie.

Dans ce dernier pays, la compagnie s'attend en revanche à ce que son activité se déroule "comme prévu", a indiqué un porte-parole de Ryanair.

Ryanair dit avoir offert aux 100.000 passagers affectés "la possibilité d'être réaffectés sur un vol alternatif opérant dans les sept jours avant ou après les 25 et 26 juillet". Les clients "pourront aussi recevoir le remboursement complet de leurs billets".

Les syndicats ayant appelé à cette grève demandent notamment que la compagnie applique la loi de chacun des pays dans lesquels elle emploie du personnel et qu'elle accorde les mêmes conditions de travail aux salariés directement sous contrat avec la compagnie et à ses intérimaires.

"Ces grèves n'ont aucune justification et aucun autre but que de gâcher les vacances familiales et bénéficier à d'autres compagnies", a estimé le directeur marketing de Ryanair Kenny Jacobs, cité dans le communiqué de la compagnie.

"Le personnel de cabine de Ryanair dispose d'un bon salaire -jusqu'à 40.000 euros annuels (s'agissant de pays avec un fort taux de chômage des jeunes)-", a-t-il affirmé, assurant qu'en termes de jours de repos, la compagnie est "leader dans le secteur" et que les personnels de cabine perçoivent de "bonnes commissions sur les ventes" (de produits en cabine).

Ryanair ne reconnaît pour l'instant qu'au compte-gouttes les syndicats représentant son personnel (pilotes et personnels de cabine). Ceux qui appellent à cette grève fin juillet ne sont pas reconnus.

Début juin, deux syndicats de personnels de cabine ont été reconnus par Ryanair en Italie, une première pour cette catégorie de salariés.

Hors d'Europe, Ryanair opère des vols vers le Maroc, Israël et la Jordanie.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

Wall Street a bondi de plus de 2% hier soir avec même une hausse de presque 3% pour le Nasdaq

Publié le 17/10/2018

Par courrier reçu le 15 octobre 2018 par l'AMF, M...

Publié le 17/10/2018

EOS imaging abandonne 3,8% à 4 euros au lendemain de l'annonce d'un chiffre d'affaire trimestriel de 7,96 millions d'euros, en baisse de 6%, et de 4%...

Publié le 17/10/2018

En repli de 3,77% à 62,58 euros, Danone accuse la plus forte baisse du CAC 40 malgré une croissance organique de 1,4% au troisième trimestre, supérieure au consensus qui la donnait à 1,2%. Les…

Publié le 17/10/2018

Par courrier reçu le 16 octobre 2018 par l'AMF, la société BlackRock, Inc...