En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 486.93 PTS
+0.20 %
5 477.50
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 390.69
+0.14 %
DAX PTS
12 342.59
-0.07 %
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.00 %
1.176
+0.08 %

Google tente de remettre les pieds en Chine

| AFP | 175 | Aucun vote sur cette news
Google, qui avait cessé ses activités en Chine il y a huit ans après des démêlés avec les autorités, teste une version mobile de son moteur de recherche qui respecte les exigences de contrôle du pays
Google, qui avait cessé ses activités en Chine il y a huit ans après des démêlés avec les autorités, teste une version mobile de son moteur de recherche qui respecte les exigences de contrôle du pays ( LIU JIN / AFP )

Google, qui avait cessé ses activités en Chine il y a huit ans après des démêlés avec les autorités, teste une version mobile de son moteur de recherche qui respecte les exigences de contrôle du pays, selon plusieurs médias américains mercredi.

"Les projets de ce moteur de recherche censuré ne sont pas finis", a écrit le Wall Street Journal, citant des sources anonymes, à propos de ces projets initialement évoqués par le magazine The Intercept.

Selon le New York Times, ce moteur filtrerait les sites internet et les mots clés interdits par le gouvernement chinois.

La plupart des groupes technologiques étrangers ont des déboires en Chine. Ils sont pris dans un dilemme: faire des concessions au pouvoir ou renoncer à ce marché gigantesque.

Contacté par l'AFP, Google n'a pas donné suite.

Google s'était plaint en 2010, se disant excédé par la censure en Chine et les cyberattaques venues de ce pays.

Les Etats-Unis et la Chine sont actuellement en plein bras de fer commercial, à coups de taxes douanières réciproques.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

La filiale Baikowski vise la bourse

Publié le 25/09/2018

Le CAC40 est toujours à la recherche d'un nouveau catalyseur à la hausse, capable de le hisser au-dessus des 5...

Publié le 25/09/2018

Dans des volumes soutenus, Recylex flambe de 13% à 7,7 euros après avoir obtenu l'accord de l'ensemble des partenaires financiers concernés pour...

Publié le 25/09/2018

Antalis plonge de 9% à 1,24 euro dans les premiers échanges, sanctionné après son avertissement sur résultats...

Publié le 25/09/2018

Recylex S.A. a annoncé avoir obtenu l’accord de l’ensemble des partenaires financiers concernés pour ajuster les modalités du dispositif de financement obtenu en décembre 20161 en raison de la…