En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-0.34 %
4 812.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-0.29 %
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.75 %
1.139
-0.05 %

Google renonce à ouvrir son campus controversé à Berlin

| AFP | 247 | Aucun vote sur cette news
Affiche anti-Google dans le quartier de Kreuzberg à Berlin, le 22 mai 2018
Affiche anti-Google dans le quartier de Kreuzberg à Berlin, le 22 mai 2018 ( Tobias SCHWARZ / AFP/Archives )

Le géant de l'internet Google a annoncé mercredi renoncer à ouvrir un immense campus dans un quartier alternatif de Berlin, un projet qui était très critiqué par les habitants.

L'entreprise américaine prévoyait d'installer dans une friche industrielle de l'ouest de la capitale allemande, à Kreuzberg, une vitrine locale de son esprit californien.

Au lieu des multiples star-ups qui devaient se côtoyer au milieu de 3.000 m2 de bureaux, cafés et espaces de coworking, ce sont deux associations humanitaires qui occuperont finalement les lieux.

"Kreuzberg obtient une maison pour l'engagement social. Merci à tous ceux qui nous ont accompagnés avec leurs critiques constructives et leurs idées", a affirmé sur Twitter Ralf Bremer, le porte-parole de Google Allemagne.

Il n'a cependant pas précisé si cette renonciation constituait la conséquence des nombreuses manifestations et critiques des habitants du quartier dont fait l'objet ce projet depuis deux ans.

"Nous ne laissons pas les protestations nous dicter ce que nous faisons", a juste indiqué M. Bremer au quotidien berlinois Berliner Zeitung, précisant que l'entreprise allait s'installer dans d'autres locaux dans le centre-ville mais en renonçant à son "Google Campus".

Car contrairement à Madrid, Varsovie ou Séoul, la capitale allemande voyait avec méfiance l'implantation de ce septième Google Campus mondial dans ce quartier victime de son succès et théâtre d'une importante spéculation immobilière.

"La lutte paye. Google se retire", s'est félicité sur Twitter l'association "GloReiche Nachbarschaft", l'une des initiatrices du mouvement "Fuck off Google".

Ce collectif organisait notamment chaque premier vendredi du mois une manifestation devant le futur campus.

"Google a ainsi répondu aux demandes des politiciens et des voisins", a déclaré Florian Schmidt, élu écologiste de Kreuzberg.

En revanche, le représentant des libéraux FDP de la ville de Berlin Sebastian Czaja a regretté cette "résignation", estimant qu'elle envoyait comme message aux futures entreprises: "Ne venez pas à Berlin, certainement pas à Kreuzberg".

Selon une étude menée par le cabinet Knight Fox, c'est à Berlin que les prix de l'immobilier augmentent le plus au monde en ce moment, avec un bond de 20,5% entre 2016 et 2017 et jusqu'à 71% pour le quartier de Kreuzberg.

Naguère limitrophe du mur, cette vaste zone de Berlin ouest où se côtoient barres d'immeubles et bars à cocktails est historiquement un bastion de l'underground et des mouvances antifasciste et anarchiste, déjà rodé aux luttes anti-expulsion.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/01/2019

Le vice-président américain Mike Pence et son épouse Karen, le 12 novembre 2018 à Tokyo ( Kazuhiro NOGI / AFP/Archives )A la page 11 du formulaire de candidature de l'école chrétienne…

Publié le 17/01/2019

Le leader du Parti travailliste Jeremy Corbyn fait un clin d'oeil à un collègue lors d'un meeting politique à Hastings le 17 janvier 2019 ( Ben STANSALL / AFP )Ils se sentent trahis ou…

Publié le 17/01/2019

Le Premier ministre Édouard Philippe lors d'une réunion interministérielle sur le Brexit le 17 janvier 2019 à Matignon. ( JACQUES DEMARTHON / AFP )C'est la conséquence du rejet de l'accord…

Publié le 17/01/2019

L'ex-chargé de mission de l'Elysée Alexandre Benalla le 19 septembre 2018 à Paris, avant une audition de la Commission du Sénat ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )À quatre jours de sa seconde…

Publié le 17/01/2019

Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a fini en léger repli (-0,34%) jeudi, les…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…