En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.9 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Goldman Sachs anticipe une contraction du PIB US de 24% au deuxième trimestre !!!

| Boursier | 1552 | 4 par 1 internautes

Les mesures de confinement se multiplient à travers le monde pour enrayer la propagation de la pandémie de coronavirus...

Goldman Sachs anticipe une contraction du PIB US de 24% au deuxième trimestre !!!
Credits Reuters

Les mesures de confinement se multiplient à travers le monde pour enrayer la propagation de la pandémie de coronavirus. La dernière en date vient de l'Etat de New York où le gouverneur Andrew Mark Cuomo vient d'ordonner aux New-Yorkais de rester chez eux dans un avenir prévisible. Une décision qui fait suite à une mesure similaire prise par le gouverneur de Californie, l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis.

Dans ces conditions, Goldman Sachs vient encore de revoir à la baisse ses prévisions de croissance pour la première puissance mondiale. La banque d'affaires table désormais sur une contraction annualisée du PIB américain au deuxième trimestre de 24% dans un contexte "d'arrêt brutal de l'économie américaine" : "une baisse de cette ampleur serait près de deux fois et demie plus importante que la plus forte baisse trimestrielle de l'histoire des statistiques modernes du PIB".

L'augmentation des licenciements et l'effondrement des dépenses qui se produisent actuellement aux États-Unis sont d'une ampleur et d'une rapidité historiques ; le taux de chômage devrait passer de 3,5% à 9% au cours des deux prochains trimestres. Toujours sur le front de l'emploi, GS anticipe un bond des inscriptions au chômage à 2,25 millions cette semaine (contre 0,28 million la semaine dernière), soit plus de 3 fois le record de 695.000 de 1982.

Côté positif, à l'image de la majorité des autres économistes, GS continue à miser sur un puissant rebond de l'activité en fin d'année avec une hausse du PIB de 12% au troisième trimestre puis de 10% sur les trois derniers mois de l'année.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…