5 535.26 PTS
-
5 537.0
-
SBF 120 PTS
4 427.90
-
DAX PTS
13 559.60
+0.71 %
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.83 %
Nikkei PTS
24 029.57
-0.39 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Glyphosate: "cacophonie" gouvernementale, selon 4 syndicats FNSEA

| AFP | 148 | Aucun vote sur cette news
Logo FNSEA au siège du syndicat à Paris le 21 mars 2017
Logo FNSEA au siège du syndicat à Paris le 21 mars 2017 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Quatre organisations de la FNSEA, représentant les producteurs de grandes cultures agricoles, ont dénoncé jeudi la "cacophonie" gouvernementale autour du glyphosate et réclamé du temps et des moyens pour la recherche, avant d'interdire ce désherbant controversé.

"Après le refus de la France de reconduire pour dix ans l'autorisation de mise en marché du glyphosate, les positions n'ont cessé de diverger au sein de l'exécutif. Trois ans pour le ministre de la Transition écologique, entre 5 et 7 ans pour le ministre de l'Agriculture, c'est maintenant au porte-parole du gouvernement d'annoncer que la France serait prête à accepter 4 ans. Quelle cacophonie ! Quelle image !", ont dénoncé dans un communiqué commun producteurs de blé, de maïs, de betteraves et d'oléoprotéagineux.

L'Association générale des producteurs de blé (AGPB), celle des producteurs de maïs (AGPM), la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGPB) et la Fédération des producteurs d’oléagineux et de protéagineux (FOP) critiquent une "remise en question" par le gouvernement et l'Union Européenne de "l'ensemble des éléments scientifiques, visant à décrédibiliser les agences sanitaires nationales, européennes et internationales" et réclament "un discours basé sur la science et non l'idéologie".

Pour obtenir la "promotion d'un modèle compétitif et respectueux de l'environnement", estiment ces organisations, "il faut mobiliser l'innovation afin de protéger nos productions et nos débouchés, en permettant aux producteurs de grandes cultures d'être à armes égales avec nos compétiteurs".

"Alors revenons à la raison, laissons du temps au temps, donnons les moyens à la recherche et l'innovation", réclament-elles.

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot défendait une sortie du glyphosate, principe actif du Roundup du groupe américain Monsanto et de ses génériques, d'ici trois ans. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, souhaitait une échéance de cinq à sept ans.

Finalement, la France a exprimé, par la voix de Matignon, le souhait que le renouvellement de l'autorisation dans l'UE du glyphosate, dont la licence expire en décembre, "n'aille pas au-delà de quatre ans".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Tout faire pour convaincre la Cour d'appel de son bon droit...

Publié le 23/01/2018

Revue collective du dossier réglementaire...

Publié le 23/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/01/2018

  Atari innove pour accélérer le développement de son catalogue de plus de 200 jeux Accord avec StartEngine pour financer un premier jeu, RollerCoaster Tycoon®, sur la…

Publié le 23/01/2018

"Cet exercice a également été marqué par le franchissement d'étapes majeures sur nos axes prioritaires de développement"...

CONTENUS SPONSORISÉS