En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Glyphosate: Bruxelles propose une licence de 5 ans, vote le 9 novembre

| AFP | 210 | Aucun vote sur cette news
La Commission européenne va soumettre le 9 novembre au vote des 28 Etats membres une nouvelle proposition de prolongation de la licence d'utilisation de l'herbicide controversé glyphosate pour une durée réduite à cinq ans
La Commission européenne va soumettre le 9 novembre au vote des 28 Etats membres une nouvelle proposition de prolongation de la licence d'utilisation de l'herbicide controversé glyphosate pour une durée réduite à cinq ans ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

La Commission européenne va soumettre le 9 novembre au vote des 28 Etats membres de l'UE une nouvelle proposition de prolongation de la licence d'utilisation de l'herbicide controversé glyphosate, pour une durée réduite à cinq ans, selon une porte-parole vendredi.

"La Commission a proposé aux Etats membres un renouvellement du glyphosate pour cinq ans", a indiqué cette porte-parole, Anca Paduraru. "Le vote est prévu lors de la prochaine réunion du comité le 9 novembre", a-t-elle ajouté.

L'UE n'avait pas trouvé mercredi de solution qui permette de rassembler suffisamment d'Etats membres sur le sort du glyphosate, un herbicide largement utilisé dans l'agriculture et accusé de provoquer des cancers, dont la licence expire le 15 décembre.

Après une réunion infructueuse où aucune majorité n'avait pu être dégagée pour soutenir une proposition de l'exécutif européen qui voulait l'autoriser pour dix années supplémentaires, la décision avait dû être renvoyée à une date ultérieure.

Plusieurs Etats membres --France, Autriche, Italie, Belgique-- avaient publiquement exprimé leur opposition à une autorisation valable pour encore une décennie.

Le glyphosate
Le glyphosate ( Alain BOMMENEL, Laurence SAUBADU, Kun TIAN / AFP )

La saga dure depuis plus de deux ans dans l'UE. La décision ne peut se faire qu'à la majorité qualifiée (55% des 28 Etats membres et 65% des habitants).

Agacée de voir les Etats membres se défiler, la Commission répète inlassablement depuis l'été que la décision doit être une "responsabilité partagée".

Mardi après-midi, elle avait pourtant déjà commencé à revoir à la baisse la durée d'autorisation envisagée, évoquant une période de cinq à sept ans.

Plusieurs capitales réclament que l'UE prépare le terrain à une disparition progressive de cette substance, qui constitue le principe actif du fameux Round-Up du groupe Monsanto, et est plébiscitée par les agriculteurs pour son efficacité et son faible coût.

Mais une élimination progressive du glyphosate ne figure pas dans la proposition de la Commission européenne soumise au vote le 9 novembre, a précisé Mmme Paduraru.

Partisans et opposants s'affrontent autour de l'évaluation scientifique de la toxicité du glyphosate, depuis la publication en 2015 du rapport du Centre international de recherche sur le cancer, un organe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a classé la substance "cancérogène probable", au contraire des agences européennes, l'Efsa (sécurité des aliments) et l'Echa (produits chimiques).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…