En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-
5 097.50
-
SBF 120 PTS
4 103.77
-
DAX PTS
11 589.21
-
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
-2.23 %
1.146
+0.03 %

Glyphosate: aller "le plus vite possible" vers la fin de son utilisation

| AFP | 255 | 4.50 par 2 internautes
La ministre de la Santé Agnès Buzyn au Palais de l'Elysée à Paris, le 17 octobre 2017
La ministre de la Santé Agnès Buzyn au Palais de l'Elysée à Paris, le 17 octobre 2017 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a déclaré mardi qu'il était "impératif" de faire en sorte que le glyphosate ne soit plus utilisé et que cela devait se faire "le plus vite possible", "sans trop pénaliser" l'agriculture.

"Le glyphosate est un cancérigène probable selon l'Organisation Mondiale de la Santé et donc il est impératif de faire en sorte qu'il ne soit plus utilisé", a dit la ministre sur CNews.

Cela doit se faire "le plus vite possible, de façon à être capable d'en sortir et sans trop pénaliser notre agriculture qui a besoin de trouver des alternatives", a-t-elle ajouté.

Le glyphosate, principe actif du produit phare de la firme américaine Monsanto, le Roundup, suscite la controverse en Europe, notamment en raison des risques qu'il représente pour la santé. Le Centre international de recherche sur le cancer (dépendant de l'OMS) l'a classé "cancérogène probable" en 2015. Son autorisation dans l'UE expire à la fin de l'année, mais un vote sur son renouvellement est prévu mercredi.

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a proposé lundi de limiter à trois ans ce renouvellement au niveau européen du glyphosate, le temps de "regarder tout ce qu'on peut trouver en termes d'alternative". Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert s'est, lui, prononcé pour la réhomologation de l'herbicide pour une durée de cinq à sept ans.

La France a déjà affirmé qu'elle voterait mercredi contre le renouvellement pour dix ans de l'utilisation du glyphosate, soit la durée proposée par la Commission européenne après avis de l'Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa), qui a classé pour sa part l'herbicide comme non cancérogène.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

A l'occasion de l'acquisition, Infologic-Santé a changé de dénomination sociale et s'appelle désormais Dedalus C&G...

Publié le 18/10/2018

La livraison des premiers logements et espaces publics est prévue au 1er trimestre 2021...

Publié le 18/10/2018

La nouvelle offre commune s'appuiera sur la plateforme Moovapps, adaptée aux spécificités métier de Fives dans le cadre du programme Your Platform de Visiativ....

Publié le 18/10/2018

Le montant de l'investissement total s'élève à 41 ME...

Publié le 18/10/2018

L'objet de cette joint-venture est de développer et commercialiser une plateforme phygitale communautaire...