5 314.74 PTS
-0.08 %
5 314.50
+0.04 %
SBF 120 PTS
4 236.11
+0.03 %
DAX PTS
12 984.04
-0.07 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 261.76
-0.60 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Glyphosate: aller "le plus vite possible" vers la fin de son utilisation

| AFP | 120 | 4.50 par 2 internautes
La ministre de la Santé Agnès Buzyn au Palais de l'Elysée à Paris, le 17 octobre 2017
La ministre de la Santé Agnès Buzyn au Palais de l'Elysée à Paris, le 17 octobre 2017 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a déclaré mardi qu'il était "impératif" de faire en sorte que le glyphosate ne soit plus utilisé et que cela devait se faire "le plus vite possible", "sans trop pénaliser" l'agriculture.

"Le glyphosate est un cancérigène probable selon l'Organisation Mondiale de la Santé et donc il est impératif de faire en sorte qu'il ne soit plus utilisé", a dit la ministre sur CNews.

Cela doit se faire "le plus vite possible, de façon à être capable d'en sortir et sans trop pénaliser notre agriculture qui a besoin de trouver des alternatives", a-t-elle ajouté.

Le glyphosate, principe actif du produit phare de la firme américaine Monsanto, le Roundup, suscite la controverse en Europe, notamment en raison des risques qu'il représente pour la santé. Le Centre international de recherche sur le cancer (dépendant de l'OMS) l'a classé "cancérogène probable" en 2015. Son autorisation dans l'UE expire à la fin de l'année, mais un vote sur son renouvellement est prévu mercredi.

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a proposé lundi de limiter à trois ans ce renouvellement au niveau européen du glyphosate, le temps de "regarder tout ce qu'on peut trouver en termes d'alternative". Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert s'est, lui, prononcé pour la réhomologation de l'herbicide pour une durée de cinq à sept ans.

La France a déjà affirmé qu'elle voterait mercredi contre le renouvellement pour dix ans de l'utilisation du glyphosate, soit la durée proposée par la Commission européenne après avis de l'Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa), qui a classé pour sa part l'herbicide comme non cancérogène.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

CAC 40 (SC10S) : reprise faible Le Cac 40 a entamé une consolidation le 15 novembre. Celle-ci reste très faible. L’indice n’a pas réussi à réintégrer son ancien support…

Publié le 20/11/2017

Portzamparc passe positif

Publié le 20/11/2017

Collaboration entre Dice, Motive Studios et Criterion...

Publié le 20/11/2017

14,80 euros dans le viseur

Publié le 20/11/2017

Coface cède 0,99% à 9,01% euros alors que Natixis n’exclut pas de céder sa participation dans le spécialiste de l’assurance crédit. Interrogé par Les Echos la veille d’une journée…

CONTENUS SPONSORISÉS