5 319.17 PTS
-
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 376.17
-0.09 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Glyphosate: 54 députés LREM demandent une interdiction "le plus rapidement possible"

| AFP | 143 | Aucun vote sur cette news
Quelque 54 des 310 députés de La République en marche (LREM) ont demandé l'interdiction
Quelque 54 des 310 députés de La République en marche (LREM) ont demandé l'interdiction "le plus rapidement possible" du glyphosate dans l'Union européenne, au nom de "la santé de tous" ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Quelque 54 des 310 députés de La République en marche (LREM) ont demandé dans une tribune au Monde mise en ligne dimanche l'interdiction "le plus rapidement possible" du glyphosate dans l'Union européenne, au nom de "la santé de tous".

Cette prise de position intervient alors que les pays de l'Union européenne doivent se prononcer mercredi sur la réautorisation du glyphosate, un herbicide très utilisé en agriculture dont la dangerosité est au coeur d'une controverse car le Centre international de recherche sur le cancer (OMS) l'a classé "cancérogène probable" en 2015, contrairement aux agences européennes, l'Efsa et l'Echa.

"La France votera contre le renouvellement de son utilisation pour dix ans et nous nous félicitons de la position responsable de notre pays", font valoir les signataires, parmi lesquels Matthieu Orphelin, ex-bras droit de Nicolas Hulot dans sa fondation, Sandrine Le Feur, agricultrice, le professeur en médecine Jean-Louis Touraine ou encore l'ex-ministre de l'Ecologie Barbara Pompili.

"Sortir du glyphosate, tout en accompagnant comme il se doit les agriculteurs dans cette transition, dans un calendrier court et réaliste, est un bon compromis", écrivent-ils, en avançant non seulement l'argument de la santé mais aussi celui du bien de la planète.

Ils demandent aussi de voter contre le glyphosate "pour accompagner notre agriculture: parmi les défenseurs du glyphosate, l'argument qui revient en boucle est qu'il évite les passages mécaniques avant la mise en culture suivante. C'est effectivement le cas. Mais que voulons-nous vraiment? Continuer dans un système totalement dépendant des produits chimiques et qui arrive à bout de souffle - un système qui rend les agriculteurs asservis à l'agro-industrie - ou alors inventer une agriculture d'excellence, qui combine qualité nutritionnelle, respect de l'environnement et santé publique?" demandent-ils, convenant qu'"il est de notre devoir d'accompagner les agriculteurs dans cette transition" pour remplacer ce produit.

Cette tribune est publiée alors que s'est formée la semaine dernière à l'Assemblée une mission d'information sur les produits phyto-sanitaires, composée d'élus de toutes tendances issus des commissions des Affaires économiques, sociales, et du Développement durable, où siège notamment Matthieu Orphelin.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Gennevilliers, le 17 novembre 2017, Communiqué de presse Réalisation définitive de la fusion-absorption par Prologue de sa filiale Imecom…

Publié le 17/11/2017

Les fluctuations d'activité rencontrées par le fret ferroviaire n'ont pour l'instant pas d'impact sur l'activité de la société...

Publié le 17/11/2017

L'actuel Directeur Général d'EuropaCorp Television, Thomas Anargyros, s'est porté acquéreur. La transaction ne comprend pas Taken...

Publié le 17/11/2017

Le centre, situé à proximité de la gare Montparnasse, dégage un loyer annuel de 690 kE...

Publié le 17/11/2017

Une stratégie de réorganisation structurelle dont la finalisation demeure sujette à l'approbation de l'extension des agréments de sa filiale de gestion monégasque par les autorités…

CONTENUS SPONSORISÉS