En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 518.45 PTS
+0.16 %
5 509.0
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 352.83
+0.17 %
DAX PTS
12 308.53
-0.19 %
Dowjones PTS
26 467.44
+0.01 %
7 622.63
-0.17 %
1.124
+0.45 %

Cacao: Ghana et Côte d'Ivoire suspendent leurs ventes

| AFP | 311 | 4 par 1 internautes
Des membres d'une coopérative agricole mettent du cacao à sécher dans une ferme près d'Adope, en Côte d'Ivoire, le 17 avril 2019
Des membres d'une coopérative agricole mettent du cacao à sécher dans une ferme près d'Adope, en Côte d'Ivoire, le 17 avril 2019 ( ISSOUF SANOGO / AFP/Archives )

La Côte d'Ivoire et le Ghana, les deux premiers producteurs mondiaux, ont annoncé mercredi qu'ils ne vendraient plus leur cacao en deçà de 2.600 dollars la tonne, une décision "historique" présentée comme un moyen de mieux rémunérer les agriculteurs.

"Ce qu'il s'est passé ces deux jours est historique", a salué le directeur général du "Ghana cocoa Board", Joseph Boahen Aidoo à l'issue de deux jours de réunions entre producteurs, négociants et responsables politiques. "Depuis des années, ce sont les acheteurs qui ont déterminé les prix".

Pour essayer d'inverser la tendance, "la Côte d'Ivoire et le Ghana ont suspendu la vente des récoltes de 2020/2021 jusqu'à nouvel ordre pour préparer la mise en place de ce prix minimum", a-t-il précisé.

Ce prix a été approuvé, sur le principe, par les participants - producteurs et négociants, a-t-il précisé. Et une prochaine réunion doit avoir lieu le 3 juillet à Abidjan pour discuter de la mise en place de cette mesure.

Sur les 100 milliards de dollars que représente le marché mondial du chocolat, seuls 6 milliards reviennent aux agriculteurs.

Le prix de la fève de cacao a été divisé par quatre en 30 ans
Le prix de la fève de cacao a été divisé par quatre en 30 ans ( ISSOUF SANOGO / AFP/Archives )

Une situation "déraisonnable", avait fustigé mardi le vice-président du Ghana, Mahamudu Bawumia. "C'est pour cela que nos gouvernements se sont mis d'accord pour offrir aux agriculteurs une juste part de la richesse produite par l'industrie".

"Un juste prix des fèves de cacao serait une grande aide pour appuyer les investissement du gouvernement dans les infrastructures rurales, et pour améliorer les condition de vie", a-t-il ajouté.

"Rémunérer décemment"

"L'or brun" représente 10% du PIB de la Côte d'Ivoire, à peine moins pour le Ghana ( Carielle DOE / AFP/Archives )

"L'or brun" représente 10% du PIB de la Côte d'Ivoire, à peine moins pour le Ghana. Les deux pays tiendront des élections en 2020.

Il s'agit d'"obtenir des industriels et des autres partenaires de la filière un prix qui puisse rémunérer le travail de l'homme décemment", a commenté Yves Kone, directeur général du Conseil Café Cacao de Côte d'Ivoire, devant une télévision locale en marge de la rencontre.

Et, "quand les prix montent, au moins les conditions de vie s'améliorent", a affirmé à l'AFP Umar Abubakar, le secrétaire général du syndicat des producteurs de Café, Cacao et Noix de Karité (Cocoshe).

Pour l'Organisation internationale du cacao (ICCO), le consensus existe "pour dire que les prix du cacao sont structurellement trop bas. Depuis 30 ans, le prix en dollars constants a été divisé par quatre", a indiqué à l'AFP Michel Arrion, son directeur exécutif.

Mais si le prix de 2.600 dollars "n'est pas irréaliste", selon lui, "la hausse du prix sur le marché mondial n'ira pas forcément dans la poche des producteurs", qui vivent dans une "pauvreté extrême".

Des femmes d'un coopérative agricole produisant du cacao à Adzope, en Côte d'Ivoire, le 17 avril 2019
Des femmes d'un coopérative agricole produisant du cacao à Adzope, en Côte d'Ivoire, le 17 avril 2019 ( ISSOUF SANOGO / AFP/Archives )

Sur les marchés, cette réunion a participé à la hausse du prix du cacao, qui a atteint mercredi en séance 2.552 dollars la tonne à New York.

Cependant, cette hausse pourrait n'être que temporaire, prévient Casper Burgering, analyste matières premières pour la banque néerlandaise ABN Amro, joint par l'AFP.

"Pour l'instant, il y a nettement assez de cacao pour répondre à la demande", a-t-il commenté, et "puisque la mise en place de ce prix plancher va mettre un an, plus ou moins, il y a un risque que les cours actuels redescendent".

"Les prix ne sont pour l'instant suspendus que pour la durée des négociations", a remarqué Michaela Kuhl, analyste pour la banque allemande Commerzbank.

Cependant, le niveau des prix devrait rester élevé, selon une analyste spécialisée sur le cacao de la société Commodafrica, basée à Paris.

"On se trouve devant une demande mondiale forte alors que l'offre ivoirienne pour la campagne prochaine est hésitante, on ne sait pas trop s'il ne va pas y avoir une baisse de production due à la sécheresse sur la campagne principale", explique-t-elle.

bur-js-de-cbo/spb/mra

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2019

Safran Electronics & Defense, Hensoldt Optronics et Mades ont signé des accords de coopération pour développer ensemble l'Euroflir 610...

Publié le 19/06/2019

A nouveau, le Conseil d'administration de la société soumettra prochainement au vote des actionnaires réunis en assemblée générale ordinaire et extraordinaire, deux résolutions...

Publié le 19/06/2019

Publiés mardi soir après la clôture, les résultats du 2ème trimestre fiscal d'Adobe ont dépassé les attentes...

Publié le 19/06/2019

Pour accompagner la transformation digitale du secteur aérien

Publié le 19/06/2019

Capgemini signe avec Airbus le « Skywise Partners » Programme Agreement. Objectif : développer et proposer les services data de la plateforme Skywise aux compagnies aériennes. Aujourd'hui, plus de…