En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 944.63 PTS
+0.43 %
5 948.5
+0.51 %
SBF 120 PTS
4 655.99
-
DAX PTS
13 282.72
-
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0. %
1.114
+0.19 %

GE Belfort : accord avec l'intersyndicale sur les mesures d'accompagnement du plan social

| AFP | 1308 | 4.50 par 4 internautes
Logo de General Electric photographié le 29 avril 2014 à Belfort
Logo de General Electric photographié le 29 avril 2014 à Belfort ( SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives )

L'intersyndicale et la direction de General Electric (GE) ont signé un accord sur les mesures d'accompagnement du plan social qui prévoit quelque 485 suppressions d'emplois à Belfort, a-t-on appris vendredi de source syndicale.

Les négociations s'étaient ouvertes début octobre après l'approbation par les salariés de GE Belfort d’une nouvelle proposition de la direction, prévoyant de sauver 307 des 792 emplois du site de production de turbines à gaz dont la suppression était initialement prévue. D'ici à la fin 2020, l'effectif total de ce site sera ainsi ramené à 1.275 employés.

"Un accord majoritaire portant sur les mesures d'accompagnement du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) proposé au sein de l’activité turbines à gaz de GE en France a été conclu mardi", a confirmé la direction du groupe américain à l’AFP.

Selon la direction, qui soumettra vendredi ce plan à l'inspection du travail, "toutes les parties signataires ont eu pour priorité de favoriser les départs volontaires et les reclassements au sein du groupe, tout en améliorant les mesures d'accompagnement".

L'accord, estime l'intersyndicale, "améliore les mesures unilatérales de la direction" et vise trois "objectifs majeurs" : "mettre en œuvre un projet industriel pour assurer l'avenir du site, sauvegarder le plus d'emplois possibles et éviter au maximum les licenciements contraints".

"C’est un accord défensif qui limite l’impact du PSE, mais qui reste insatisfaisant puisqu'il comporte encore des suppressions d'emplois", a-t-elle néanmoins estimé.

Les représentants du personnel disent avoir "bataillé" pour obtenir "un plan sans départ contraint" et "des mesures d’accompagnement favorisant au maximum les départs volontaires".

Mais pour la CGT, qui n’a pas signé l’accord cadre, "la direction de GE n'apporte aucune garantie sur les compétences qui seront maintenues".

General Electric emploie quelque 4.300 salariés dans la Cité du Lion, dont 1.750 dans l’entité gaz. Le groupe américain avait annoncé en mai dernier un plan social prévoyant initialement la suppression de près de 1.050 postes en France, dont 792 à Belfort.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/12/2019

Groupe M6 est entré en négociations exclusives avec l'allemand Global Savings Group, acteur du marketing digital, en vue d'un rapprochement avec sa filiale iGraal, spécialiste français du…

Publié le 16/12/2019

Rubis et I Squared Capital, fonds d'infrastructures avec une présence mondiale, ont initié des discussions exclusives pour former un partenariat au...

Publié le 16/12/2019

Media 6 a conclu un accord pour l'acquisition de Interior Manufacturing Group, acteur canadien spécialiste de l'agencement de luxe, et se renforce sur...

Publié le 16/12/2019

JJDC, l'entité stratégique de venture investissement du géant américain de la santé Johnson & Johnson, fera l'acquisition de 5,4 millions d'actions de Mauna Kea Technologies émises pour…

Publié le 16/12/2019

Foncière Atland annonce aujourd'hui le succès de son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription, à l'issue de la...