En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

L'économie britannique affectée par le "nuage d'incertitudes" du Brexit

| AFP | 419 | Aucun vote sur cette news
Le ministre des Finances Philippe Hammond  quitte le 11 Downing Street, à Londres Le 9 octobre 2017
Le ministre des Finances Philippe Hammond quitte le 11 Downing Street, à Londres Le 9 octobre 2017 ( Ben STANSALL / AFP )

L'économie britannique est affectée par un "nuage d'incertitudes" en raison du Brexit, a prévenu mercredi le gouvernement, qui débloque 250 millions de livres pour les premiers préparatifs de la sortie de l'UE.

"Le nuage d'incertitudes agit comme un frein temporaire et nous avons besoin de résoudre cela le plus vite possible en faisant des progrès dans le processus de négociations", a expliqué le ministre des Finances, Philip Hammond, lors d'une audition devant la commission du Trésor du Parlement.

L'économie britannique marque le pas depuis le début de l'année, rattrapée par le flou entourant les discussions sur le Brexit. L'ensemble des économistes s'attendent à ce que la croissance soit plus faible en 2017 qu'en 2016, où elle avait atteint 1,8%.

"Il y a une série de preuves montrant que les entreprises et les consommateurs attendent de voir quel sera le résultat (des négociations sur le Brexit), ou quelle sera la direction prise, avant de s'engager dans des décisions d'investissement ou de consommation", a noté le ministre.

Les doutes sur la conclusion d'un accord et sur l'avenir des relations avec l'UE pèsent depuis de long mois sur la livre britannique, ce qui renchérit le coût des biens importés et nourrit l'inflation. Le pouvoir d'achat des Britanniques se trouve de ce fait réduit alors que les salaires progressent moins vite que les prix.

Par ailleurs, plusieurs enquêtes économiques montrent que les entreprises réfléchissent à deux fois avant de se lancer dans de nouveaux projets d'investissement.

Ces craintes sur la sortie de l'UE ont été mises en avant cette semaine par le Fonds monétaire international (FMI), qui a confirmé que la croissance devrait ralentir en 2017 à 1,7%, en pointant le ralentissement de la consommation et l'incertitude à moyen terme liée aux conséquences du Brexit.

Le gouvernement a par ailleurs confirmé son souhait de se préparer à tous les scénarios dans le cadre du Brexit, y compris celui de l'absence d'accord entre Londres et Bruxelles.

La Première ministre, Theresa May, a d'ailleurs annoncé mercredi devant le Parlement que le Trésor avait débloqué 250 millions de livres d'argent frais pour les préparatifs du Brexit (280 millions d'euros).

La Première ministre britannique, Theresa May, au 10 Downing Street à Londres le 11 octobre 2017
La Première ministre britannique, Theresa May, au 10 Downing Street à Londres le 11 octobre 2017 ( Adrian DENNIS / AFP )

"Nous nous préparons à toute éventualité. Nous mobilisons de l'argent pour nous préparer au Brexit, y compris à un scénario d'absence d'accord", a déclaré Mme May.

Elle a toutefois ajouté "travailler activement aux négociations avec l'UE afin d'obtenir un bon accord", au moment où les discussions avec Bruxelles semblent patiner et alors que Therera May affronte une crise de leadership.

M. Hammond a toutefois précisé de son côté qu'aucune ligne budgétaire spécifique ne serait prévue dans l'immédiat pour préparer l'adaptation du Royaume-Uni au scénario d'un échec des négociations entre Londres et Bruxelles.

Les fonds alloués constituent plutôt une somme globale, dans laquelle les diverses administrations concernées piochent pour se préparer à l'ensemble des hypothèses, de l'absence totale d'accord à une extrémité à l'entente cordiale de l'autre, en passant par tous les intermédiaires.

"Je suis clair sur le fait que nous devons être préparés pour un scénario sans accord à moins et jusqu'à ce que nous ayons la preuve que ce n'est pas ce vers quoi nous nous dirigeons", a néanmoins prévenu le ministre.

"Pour le moment, bien que nous espérons bien sûr un résultat différent, nous ne pouvons pas être certains de ce résultat différent", ajoute-t-il,.

Les marges de manoeuvre financières du gouvernement restent limitées et sa tâche serait compliquée par un abaissement des prévisions économiques officielles lors de la présentation du budget le 22 novembre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…