En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.130
-0.01 %

GB: Honda va fermer son usine de Swindon, 3.500 emplois menacés (député)

| AFP | 506 | Aucun vote sur cette news
Le constructeur automobile japonais Honda va fermer son usine de Swindon au Royaume-Uni en 2022, ce qui menace 3.500 emplois
Le constructeur automobile japonais Honda va fermer son usine de Swindon au Royaume-Uni en 2022, ce qui menace 3.500 emplois ( Max NASH / AFP/Archives )

Le constructeur automobile japonais Honda va fermer son usine de Swindon au Royaume-Uni en 2022, ce qui menace 3.500 emplois et constitue un nouveau coup dur pour le pays à l'approche du Brexit, a affirmé lundi un député britannique.

La fermeture de l'usine située dans le sud-ouest du pays a été révélée par Sky News et la BBC, puis confirmée implicitement par le député conservateur de la région de Swindon, Justin Tomlison, sur son compte Twitter.

Ce dernier explique avoir été informé par Honda de la décision qui est, selon lui, justifiée par le contexte automobile mondial et n'est pas liée au Brexit. Le groupe japonais entendrait regrouper sa production européenne au Japon en 2021.

Le député précise qu'il ne s'attend pas à un impact sur l'emploi ou sur la production d'ici la fermeture prévue de l'usine, qui produit la berline Civic. Plus de 150.000 véhicules y sont produits chaque année et exportés dans plus de 70 pays.

"A ce stade, nous ne sommes pas en mesure de faire de commentaires concernant ces spéculations", a indiqué un porte-parole de Honda dans un communiqué transmis à l'AFP. "Nous prenons très au sérieux nos responsabilités envers nos employés et communiquerons toujours à eux en premier toute nouvelle importante".

Le groupe devrait annoncer sa décision d'ici mardi matin, indique la presse.

"C'est une nouvelle terrible pour Swindon. Je pense que Swindon est fini sans Honda, c'est mon avis. Mon ex-mari y travaille depuis 20 ans, il va se retrouver sans emploi", a réagi Sue Davis, 49 ans, interrogée par l'AFP à Swindon.

Selon Sky News, Honda va maintenir au Royaume-Uni son siège européen situé à Bracknell (sud-ouest de l'Angleterre) et son équipe de Formule 1.

La décision de fermer le site de Swindon est un nouveau camouflet pour le gouvernement britannique qui se bat pour maintenir l'attractivité du pays malgré le brouillard du Brexit et les inquiétudes des milieux industriels quant à une sortie de l'UE sans accord.

Début février, le japonais Nissan avait créé la stupeur en renonçant à produire le crossover X-Trail, dans son usine de Sunderland (nord-est de l'Angleterre), évoquant alors indirectement le Brexit.

Fin janvier, Airbus avait averti de décisions "très douloureuses" en cas de Brexit sans accord, tandis que le géant de l'électronique japonais Sony a décidé de transférer son siège européen aux Pays-Bas.

Hormis le Brexit, le secteur automobile au Royaume-Uni est secoué par de nombreux défis, avec la désaffection du diesel face à une réglementation plus dure, ou encore le ralentissement du marché chinois.

Le constructeur britannique Jaguar Land Rover avait annoncé en début d'année la suppression de 4.500 emplois soit 10% de ses effectifs. Et l'américain Ford va supprimer plus de 1.000 emplois dans le pays dans le cadre d'une vaste restructuration de ses activités en Europe.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…

Publié le 22/03/2019

Au 31 décembre 2018, la trésorerie s'élevait à 3,5 ME

Publié le 22/03/2019

L’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d’Elior Group a décidé de distribuer un dividende de 0,34 euro par action, au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2018 et a offert aux…

Publié le 22/03/2019

L'Olympique Lyonnais confirme que des discussions exclusives ont été engagées avec l'ASVEL SASP, pour une prise de participation minoritaire au sein...