Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 806.65 PTS
+0.65 %
5 808.0
+0.64 %
SBF 120 PTS
4 468.71
+0.66 %
DAX PTS
12 304.97
+0.63 %
Dow Jones PTS
29 260.81
-1.11 %
11 254.11
-0.51 %
0.963
+0.19 %

Gaz : les prix refluent en Europe, Nord Stream 2 "est prêt", affirme Poutine

| Boursier | 939 | Aucun vote sur cette news

Le président russe Vladimir Poutine, a affirmé mercredi que le gazoduc Nord Stream 2 est prêt pour exporter du gaz, affirmant que cela contribuerait à calmer la flambée des prix de l'énergie en Europe.

Gaz : les prix refluent en Europe, Nord Stream 2 "est prêt", affirme Poutine
Credits Reuters

Après leur envolée à de nouveaux records le 21 décembre, les cours du gaz ont fortement reculé ces derniers jours en Europe. Mercredi soir, le prix du gaz de référence, le TTF néerlandais, s'affichait à 103,90 euros le mégawattheure (MWh) pour le contrat à terme de janvier, en baisse de 2,8% par rapport à la veille, et en chute de plus de 40% par rapport au sommet de plus de 180 euros atteint peu avant Noël.

Mercredi, le président russe Vladimir Poutine, a affirmé que le gazoduc Nord Stream 2 est prêt pour exporter du gaz, affirmant que cela contribuerait à calmer la flambée des prix de l'énergie en Europe.

Impact positif immédiat, promet Poutine

"Je souhaite féliciter Gazprom et vos partenaires dans Nord Stream 2 pour la finalisation des travaux et la création de cette grande liaison supplémentaire qui est prête à fonctionner", a ainsi déclaré Vladimir Poutine lors d'une réunion gouvernementale à laquelle prenait part le patron de Gazprom, Alexeï Miller.

Vladimir Poutine a ajouté que l'ouverture du gazoduc "aura à coup sûr un impact immédiat sur les prix sur les marchés. Et tous les pays, tous les consommateurs dans ces pays qui utilisent du gaz russe, le ressentiront eux aussi", a ajouté le président russe.

Les tensions ukrainiennes compliquent la donne

Le projet Nord Stream 2, qui relie la Russie à l'Allemagne, a été achevé (avec retard) en septembre, mais il attend la certification de Berlin et de l'Union européenne, sur fond d'opposition des Etats-Unis et d'autres pays, dont l'Ukraine, qui y voient une manière pour Moscou d'accroître son influence économique et politique sur l'Europe.

Les tensions sur la situation à la frontière ukrainienne ont encore envenimé la situation : Washington a indiqué avoir obtenu de Berlin des garanties sur des mesures contre le gazoduc en cas d'offensive russe contre l'Ukraine. Sauf coup de théâtre, la certification de Nord Stream 2 par les autorités allemandes n'est pas attendue avant la fin du premier semestre 2022.

Des prix du gaz multipliés par plus de 5 depuis le début 2021

Avant les déclarations de Vladimir Poutine, les cours du gaz avaient déjà fortement chuté ces derniers jours, après des informations de presse faisant état de nombreux navires transportant du gaz naturel liquéfié faisant route depuis l'Amérique vers l'Europe, ce qui réduira la tension sur l'offre.

Toutefois, depuis le début 2021, où il cotait environ 19,5 euros/MWh, le gaz européen a vu son prix être multiplié par plus de 5. La reprise économique mondiale après la paralysie de 2020 due au Covid-19 s'est accompagnée d'une forte demande mondiale d'énergie, faisant exploser les prix du pétrole et du gaz.

Cette envolée des prix de l'énergie a contribué à l'accélération de l'inflation et a mis en difficulté financière de nombreux ménages. Face à ces tensions, le gouvernement français a mis en place cet automne un "bouclier tarifaire" constitué d'un blocage des prix du gaz et d'un plafonnement de ceux de l'électricité jusqu'à la fin 2022.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 septembre

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 27/09/2022

Les salariés de TotalEnergies en France démarrent une grève d'au moins trois jours, pour réclamer notamment une hausse de leurs salaires ( Christophe ARCHAMBAULT / AFP/Archives )Les salariés…

Publié le 27/09/2022

Des installations du gazoduc Nord Stream 1, le 30 août 2022 à Lubmin, dans le nord-est de l'Allemagne, près de la frontière avec la Pologne ( Odd ANDERSEN / AFP/Archives )Controversés et hors…

Publié le 27/09/2022

Un distributeur de pain gratuit, le 22 septembre 2022 à Dubaï, aux Emirats arabes unis ( Karim SAHIB / AFP )Face à l'inflation galopante, des distributeurs de pain gratuits destinés aux plus…

Publié le 27/09/2022

Des installations du gazoduc Nord Stream 1, le 30 août 2022 à Lubmin, dans le nord-est de l'Allemagne, près de la frontière avec la Pologne ( Odd ANDERSEN / AFP/Archives )Le gazoduc Nord…

Publié le 27/09/2022

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( Eric PIERMONT / AFP )La Bourse de Paris évoluait en hausse de 1,39% dans les premiers échanges mardi, profitant d'une…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/09/2022

Le rebond des marchés européens a nettement perdu de sa vigueur. Si le marché des taux longs se stabilise en Europe, l'écart de rendement entre l'Allemagne et l'Italie continue de se creuser. Le…

Publié le 27/09/2022

Comme nous l'avions anticipé, ESSILORLUXOTTICA a profité d'un bel élan haussier depuis notre conseil. Nous conseillons donc d'encaisser dès maintenant la plus-value sur le turbo call…

Publié le 27/09/2022

Nexi progresse de 3,97% à 8,75%, s’adjugeant la première place de l’indice italien, FTSE MIB, à la faveur de la présentation d’objectifs financiers à moyen et long terme meilleurs que…

Publié le 27/09/2022

Le titre de Quadient (ex-Neopost) gagne 3,34% à 14,23 euros en début de matinée, après la publication hier de ses résultats au premier semestre. Le groupe, qui se développe dans les logiciels et…

Publié le 27/09/2022

Achat du Turbo Illimité Best CALL STMICROELECTRONICS C293T à 1,31 EUR Analyse :STMICROELECTRONICS a effectué une vive impulsion haussière depuis le point bas à 27,42 EUR au…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne