En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 144.95 PTS
-0.54 %
5 163.50
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 123.52
-0.43 %
DAX PTS
11 715.03
-0.52 %
Dowjones PTS
25 762.68
-0.14 %
7 269.38
-0.10 %
1.153
-0.36 %

Gaz: accord de Novatek avec le chinois CNPC pour un nouveau projet

| AFP | 324 | Aucun vote sur cette news
Novaterk signe un mégaprojet de gaz naturel dans le Grand Nord russe
Novaterk signe un mégaprojet de gaz naturel dans le Grand Nord russe ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le groupe gazier russe Novatek a conclu mercredi des accords avec le géant énergétique chinois CNPC et une banque publique chinoise, en vue de les associer à son nouveau mégaprojet de gaz naturel liquéfié (GNL), Arctique-2, dans le Grand Nord russe.

Ce projet géant sur la péninsule de Gydan, dans la mer de Kara, dont la fin de la première phase est prévue en 2022-2023, doit à terme produire autant que le projet Yamal, actuellement en construction dans l'Arctique russe par un consortium comprenant le français Total.

Des protocoles d'accord ont été signés avec CNPC et la China Development Bank mercredi à Pékin, à l'occasion d'une visite du Premier ministre russe Dmitri Medvedev, selon la diplomatie chinoise et des communiqués de Novatek.

Ils formalisent "l'intention" des différentes parties de "coopérer pour concrétiser le projet Arctique 2", selon Novatek, numéro deux du gaz en Russie. CNPC pourra de surcroît prendre part au "développement des infrastructures gazières" du groupe russe.

CNPC, un groupe sous contrôle étatique, participe déjà au mégaprojet en chantier sur la péninsule de Yamal, qui doit produire 16,5 millions de tonnes à partir de 2019.

Le financement de Yamal, compliqué par les sanctions imposées contre Novatek par les Etats-Unis suite à la crise ukrainienne, avait finalement été bouclé grâce à des crédits accordés par des institutions chinoises, dont la China Development Bank.

"Notre stratégie prévoit une croissance rapide de notre production de GNL en profitant de sources de financement internationales", a commenté le président de Novatek, Leonid Mikhelson, cité dans un communiqué.

De leur côté, CNPC et Novatek "ont déjà un historique de coopérations concrètes, notamment sur Yamal. Cet accord renforcera notre relation" tout en recourant aux "immenses opportunités" du marché chinois, a-t-il ajouté.

Le français Total, à la manoeuvre sur le projet Yamal, a annoncé cet été son intention de prendre également part à Arctique-2, "au minimum d'une façon indirecte" via son partenariat avec le groupe russe.

Pour Moscou, ces deux projets présentent un intérêt stratégique, en témoignant de sa capacité à exploiter les ressources considérables de l'Arctique malgré les défis technologiques, tout en confortant sa présence sur le marché disputé du GNL en Asie.

De son côté, Pékin se montre soucieux de sécuriser ses approvisionnements énergétiques et lorgne depuis longtemps sur les abondantes ressources gazières de son voisin: il avait conclu en 2014 avec Moscou un mégacontrat de fourniture du gaz russe à la Chine.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

Communiqué de presse  Ecully, le 17 octobre 2018     Distribution de la gamme Mont-Blanc Evo autorisée aux Etats-Unis     Spineway, spécialiste des implants et…

Publié le 17/10/2018

Vilmorin a réalisé un résultat net annuel au titre de l'exercice 2017-2018 clos fin juin en repli de 14,7% à 74,1 millions d'euros, pénalisé par des marchés conjoncturellement difficiles.…

Publié le 17/10/2018

Carrefour a réalisé au troisième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 21,087 milliards d'euros, en baisse de 2,7%. Les investisseurs tablaient sur 21,16 milliards selon le consensus. En…

Publié le 17/10/2018

Mercialys vient de réaliser son point d’activité au titre de son troisième trimestre 2018. Ainsi, la foncière a publié des revenus locatifs de 137,7 millions d’euros à fin septembre 2018,…

Publié le 17/10/2018

SuperSonic Imagine réalise au cours de ce troisième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 5,3 ME à comparer à 6,4 ME au troisième trimestre 2017...