5 361.91 PTS
-0.46 %
5 386.5
+0.00 %
SBF 120 PTS
4 295.93
+0.02 %
DAX PTS
13 118.07
-0.04 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Gattaz: la réforme du code du travail est "absolument essentielle"

| AFP | 194 | Aucun vote sur cette news
Le Président du Medef Pierre Gattaz avant sa rencontre avec le gouvernement, le 25 juillet 2017 à Paris
Le Président du Medef Pierre Gattaz avant sa rencontre avec le gouvernement, le 25 juillet 2017 à Paris ( bertrand GUAY / AFP )

Le patron des patrons Pierre Gattaz a réitéré mardi son soutien à la réforme du travail, "absolument essentielle pour le pays" et attendue par les investisseurs étrangers désireux de revenir en France dans le contexte du Brexit.

"J'ai redit au Premier ministre que cette réforme était absolument essentielle pour le pays", a déclaré le président du Medef devant la presse à Matignon en sortant d'une réunion de bilan des concertations avec le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

"On est au pied du mur maintenant", a estimé le responsable de la première organisation patronale. "Je crois qu'il faut maintenant faire ces réformes. Elles sont attendues des forces économiques françaises bien-sûr, mais surtout des investisseurs étrangers qui voudraient revenir en France", a-t-il dit, évoquant les contextes économiques du Brexit et du président américain "Monsieur Trump".

"Il faut que la France redevienne aussi attractive que les pays qui nous entourent", a-t-il ajouté, insistant sur l'importance du "dialogue social pour tous" et de "déverrouiller la peur d'embaucher".

"On pourra donner tous les espaces de liberté aux entreprises, si elles n'ont pas la possibilité de négocier avec leurs salariés ça ne marche pas", a affirmé M. Gattaz, estimant la proportion des entreprises "qui ne peuvent pas signer d'accord" à "95%" en France.

Il estime qu'il faut "bien calibrer les indemnités légales, les problèmes de litige aux Prud'hommes en plafond et en plancher", assurant ne "pas (avoir) de ligne rouge" à ce sujet mais demandant que les règles soient adaptées aux "TPE-PME qui ont le gisement d'emploi le plus rapide en France".

Les ordonnances réformant le code du travail seront présentées aux partenaires sociaux à la fin août en vue de leur publication prévue normalement le 20 septembre.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Les banques centrales sont de nouveau sur le devant de la scène, mais cette fois-ci pour de simples confirmations attendues par les...

Publié le 12/12/2017

Réaction à la forte hausse des intérimaires en novembre...

Publié le 12/12/2017

Boeing, tout en annonçant une hausse de 20% de son dividende trimestriel à 1,71 dollar par action, a fait savoir qu'il allait étendre son programme de rachat d'actions de 14 à 18 milliards de…

Publié le 12/12/2017

Calme plat sur le dossier Compagnie des Alpes après la publication des comptes annuels de la société...

Publié le 12/12/2017

Atos a proposé de racheter Gemalto à 46 euros. La SSII cherche l'appui du conseil d'administration...

CONTENUS SPONSORISÉS