En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 867.78 PTS
-0.17 %
4 859.00
-0.30 %
SBF 120 PTS
3 879.82
-0.23 %
DAX PTS
11 129.83
-0.68 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.137
+0.04 %

Galeries Lafayette: 22 magasins repris en franchise par un homme d'affaires bordelais

| AFP | 478 | Aucun vote sur cette news
Logo des Galeries Lafayette le 21 février 2013
Logo des Galeries Lafayette le 21 février 2013 ( THOMAS SAMSON / AFP/Archives )

Les Galeries Lafayette ont annoncé mardi la reprise par la Financière Immobilière Bordelaise, holding de l'homme d'affaires Michel Ohayon, de 22 magasins de province qui seront cédés en franchise.

L'opération, qui devrait être finalisée "au second semestre 2018" - l'objectif étant fin août selon une source syndicale - , "n'aura pas d'impact sur l'emploi des 900 collaborateurs concernés", assurent dans un communiqué les Galeries Lafayette qui exploiteront alors 28 magasins en propre et 27 en franchise en France.

Le projet garantit "le maintien de la majorité des conditions et avantages sociaux" des collaborateurs concernés, ajoute l'enseigne. Fin décembre, un accord prévoyant notamment de garantir l'emploi pendant deux ans avait été conclu entre la direction et trois des quatre syndicats représentatifs (CGT, CFDT et CFE-CGC), FO ne le paraphant pas.

Le nom du repreneur a été annoncé mardi aux représentants du personnel à l'occasion d'une réunion du comité central d'entreprise (CCE) de l'entité MGL, qui regroupe tous les magasins hors celui du boulevard Haussmann à Paris, selon des sources syndicales.

Les représentants du personnel "resteront vigilants quant au respect des engagements et à l'application des garanties souscrites", a indiqué le CCE dans un communiqué adopté à la majorité de l'instance. Ils "entendent rencontrer le repreneur" à ce sujet et souhaitent aussi connaître ses projets "quant au développement et à la pérennité de l'emploi" dans les magasins repris.

L'enseigne avait annoncé fin novembre son intention de céder en franchise 22 sites, dans des villes moyennes en région.

L'opération vise à "poursuivre la transformation du modèle économique de l'entreprise", en s'appuyant sur un spécialiste de l'immobilier commercial pour "redonner une dynamique commerciale locale d'envergure", expliquent les Galeries Lafayette, qui veulent conserver un maillage territorial dense.

Les établissements concernés sont ceux d'Agen, Amiens, Angoulême, Bayonne, Beauvais, Belfort, Besançon, Caen, Cannes, Chalon-sur-Saône, Chambéry, Dax, La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Libourne, Lorient, Montauban, Niort, Rouen, Saintes, Tarbes et Toulon.

Ces magasins vont continuer à "bénéficier d'un accompagnement de l'entreprise", au niveau des achats, de l'identité visuelle ou de l'animation commerciale, selon le communiqué.

Michel Ohayon, via la Financière Immobilière Bordelaise, est très impliqué dans l'immobilier commercial et hôtelier puisque sa holding est notamment propriétaire du Waldorf Astoria - Hôtel Trianon Palace à Versailles et du Sheraton à Roissy.

M. Ohayon avait fait une entrée fracassante dans le classement des 500 plus grosses fortunes françaises en 2005 à la 79e place avec 350 millions d'euros. Il occupait la 130e place de ce classement en 2017 avec 650 millions d'euros.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Lundi 21 janvier 2019 SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestreMardi 22 janvier 2019REMY COINTREAULe groupe de spiritueux publiera (avant Bourse) son chiffre d'affaires…

Publié le 21/01/2019

Saint-Gobain aurait chargé Goldman Sachs d’organiser la cession de son activité distribution de bâtiment en Allemagne, Raab Karcher, dans le cadre du programme de cessions d’actifs non…

Publié le 21/01/2019

Le London Stock Exchange envisage de lancer une offre concurrente à celle d’Euronext sur la Bourse norvégienne, Oslo Børs, affirme le journal britannique, Evening Standard. L’opérateur de la…

Publié le 21/01/2019

HERMES INTERNATIONAL                                                                  21/01/2019        Bilan…

Publié le 21/01/2019

Paris, le 21 janvier, 2019 - Atos, leader international de la transformation digitale, lance aujourd'hui sa nouvelle solution Evidian SafeKit 100% logicielle, qui assure aux…