En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
+1.07 %
5 457.0
+1.18 %
SBF 120 PTS
4 365.94
+0.90 %
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+1.05 %
1.177
+0.89 %

G20 Commerce: consensus sur la nécessité de réforme de l'OMC

| AFP | 216 | Aucun vote sur cette news
Photo du logo de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), prise le 21 juillet 2008 à Genève
Photo du logo de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), prise le 21 juillet 2008 à Genève ( FABRICE COFFRINI / AFP/Archives )

Les ministres du Commerce des pays du G20 réunis en Argentine ont unanimement reconnu vendredi la nécessité d'une réforme de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) afin de mieux gérer les conflits, alors qu'une guerre commerciale menace l'économie.

C'est la première fois que les États-Unis conviennent de l'urgence d'une modernisation de l'OMC dans une institution multilatérale, souligne le secrétaire d’État français aux Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, qui représentait la France lors de la réunion ministérielle qui s'est tenue à Mar del Plata, station balnéaire sur l'Atlantique.

"Nous avons renforcé notre dialogue et reconnu le besoin urgent d'aborder les événements actuels du commerce international et les moyens pour améliorer l'OMC, dans l'objectif de faire face aux défis actuels et futurs", dit la déclaration finale du G20 Commerce.

"Ce qui est intéressant, c'est ce qu'on a réussi à adopter une déclaration ministérielle, ce qui n'avait pas été possible lors du G20 en décembre", note M. Lemoyne.

"L'enjeu est désormais d'arriver à élaborer des règles. Puis que des mécanismes de surveillance assurent le respect des règles et que l'organe d'arbitrage de l'OMC rende des jugements plus rapidement. Il faut plus d'OMC, mieux d'OMC", a déclaré à l'AFP le ministre français.

Les subventions chinoises dans plusieurs domaines d'activité restent un des points de friction.

La réponse des Etats-Unis en établissant des droits de douanes élevés a déclenché une guerre commerciale qui menace l'économie mondiale.

La semaine prochaine à Paris, la question des barrières douanières sera abordée lors du Forum sur l'acier.

"En 2018, relève le ministre français, il y a eu 30 dépôts de plaintes entre membres de l'OMC, le chiffre le plus élevé depuis 16 ans, cela illustre le niveau de tensions".

"Le monde n'a jamais été aussi interdépendant qu'aujourd'hui, la coopération internationale n'a jamais été aussi nécessaire", a dit pour sa part vendredi le ministre argentin des Affaires étrangères, Jorge Faurie, qui présidait les débats, car l'Argentine accueille cette année le G20.

Le G20 des chefs d’État aura lieu les 30 novembre et 1er décembre à Buenos Aires.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...